Theophilus London s’associe avec Kanye West pour son nouvel album : Vibes
Guillaume Le Coq 3 novembre 2014

Temps de lecture : 2 minute

Le rappeur de Brooklyn continue son choc esthético-musical avec son second opus Vibes. Cette fois-ci, il s’associe avec Kanye West à la production. On y adhère ?


 

New wave, électro, hip-hop, jazz, soul et maintenant disco… Theophilus London n’en finit plus de mélanger les genres musicaux avec sa voix perçante. Son passage dans les festivals de France en 2011 pour la promotion de son premier disque Times Are Weird These Days nous avait déjà séduits. À cette époque, il faisait déjà penser à Kanye West : un personnage téméraire un poil égocentrique, mais très percutant sur son style.

Ce nouvel opus commence dans le nirvana de Mr London avec Water Me. La suite s’assagit avec Neu Law (reprise de The Law, de John Maus) sous un son rock électro accompagné de sonorité seventies. Une époque que l’on retrouve dans Need Somedbody en featuring avec, je vous en prie, un producteur de soul disco de légende, Leon Ware.

 

 

—  KANYE WEST ET THEOPHILUS LONDON : THE PERFECT COMBO
En comparant son style, ce n’est pas étonnant que Kanye West ait accepté de travailler avec le New-Yorkais sur son dernier album. Selon un témoignage tiré des Inrocks :

« Kanye a décidé de m’aider à m’améliorer et m’a guidé pendant le processus de confection de Vibes. Il a accepté d’en être le producteur exécutif après avoir entendu Neu Law dans sa voiture, pendant qu’il conduisait dans Paris. »

La patte du producteur est très présente, notamment dans Get Me Right et Tribe. Ces morceaux pourraient se loger en bonus track de son dernier album Yeezus avec des sons bruts, électro, parsemés de percussions africaines.

Le morceau le plus attendu est sans nul doute Can’t Stop. Un mélange hip-hop électro où la soul vient se glisser dans les refrains. Can’t Stop c‘est aussi la rencontre du producteur et du rappeur avec chacun un couplet à dose de marques de luxe dont Mr West en a la maîtrise. Ce track résume avec Heartbreaker et Need Somedbody Theophilus London version 2014.


Vibes sort le 4 novembre prochain sur les plateformes de téléchargement et en support physique. Mais il est déjà à l’écoute ci-dessous. Une tournée mondiale est pour l’instant en cours de réflexion.

 

SIGLE NOIR MINI WEB

Guillaume Le Coq

Agriculteur exploitant et éleveur de poulet à la SCEP depuis 1964.

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *