in

Le showrunner de The Witcher répond aux critiques d’un YouTuber conservateur.

The Witcher La saison 2 n’a pas séduit tous les fans et de nombreux amoureux du livre l’ont fait savoir sur les médias sociaux, reprochant à la série de s’éloigner considérablement de l’original littéraire. Showrunner Lauren Schmidt Hissrich a répondu à plusieurs reprises aux critiques sur ses comptes de médias sociaux, défendant ses points de vue ou reconnaissant aux autres qu’il y a encore des choses qui peuvent être mieux faites à l’avenir.

Cependant, elle s’est récemment intensifiée en raison d’une discussion que le créateur a eue avec le YouTubeur Jeremy « TheQuartering » Hambly. Il est un créateur de commentaires sur la culture pop connu pour son approche conservatrice, qui contraste évidemment avec les politiques progressistes de Netflix. Le YouTuber a commencé son message sur Twitter en critiquant le potentiel gaspillé. Henry Cavillqui est gaspillé dans une série The Witcher – la décision des créateurs a été d’en faire un personnage de soutien et selon le créateur en ligne – c’était la décision de Netflix de placer les personnages féminins au premier plan.

En réponse, le showrunner a déclaré qu’elle est en fait une femme forte et indépendante, et qu’elle devrait donc être blâmée par lui pour sa tristesse. Cela a déclenché une discussion entre les deux hommes, qui a porté sur certains aspects de la série ainsi que sur les questions de diversité. À la surprise de nombreux internautes, ils ont réussi à avoir un échange très cultivé et chaque partie a présenté ses arguments.

Mme Hissrich a déclaré dans un post que personne ne se tient au-dessus d’elle et qu’elle peut écrire son contenu indépendamment de quiconque, de la même manière qu’elle aborde la création de la série. Lors d’une conversation avec un YouTuber aux opinions divergentes, elle a non seulement voulu prouver qu’il est possible d’avoir un discours culturel sur Twitter, mais aussi faire connaître à ses fans une autre facette d’elle-même, afin qu’elle ne soit pas facilement cataloguée comme une « femme libérale hystérique-SJW (Social Justice Warrior) ».

Dans un fil de discussion sur le changement de la couleur de la peau des personnages de livres, le créateur a fait valoir que la couleur de la peau n’est pas la chose la plus importante dans la prose adaptée, qu’il y a là une opportunité de créer des représentations et des points de vue différents afin que les personnes ayant une couleur de peau différente puissent également se sentir partie prenante de ce monde. Dès la première saison, cette question a été largement commentée et le créateur a souligné que l’accent était mis sur les espèces (elfes, nains, humains) – la quantité de pigment dans leur peau n’est donc pas importante, c’est une chose naturelle. En réponse, un commentateur a demandé pourquoi alors il n’y a personne pour représenter les Slaves dans la saison 2 ? La showrunner a répondu qu’elle aurait aimé le faire, mais que ce n’était pas possible cette fois-ci en raison de la pandémie.

Nous sommes sur Google News – Regardez ce qui compte dans la culture pop.


Georges

Written by Georges

Rédacteur en Chef sur Alchimy, j'encadre une équipe de 3 rédacteurs et rédactrice. Je publie également sur les mangas, les dessins animés, les séries TV et le lifestyle. Nous souhaitons, au travers de ce media d'actualité, vous partager de nombreuses information et vous tenir informé des dernières actualités, au quotidien. pensez à vous aboner à notre newsletter pour recevoir en avant première ces actualités.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GamesVillage.it

Impact Genshin : bande-annonce des coulisses de Yun Jin

The French Exit - critique du film

The French Exit – critique du film