in

Hawkeye : Episode 4 – critique

AVERTISSEMENT : LE TEXTE CONTIENT DES SPOILERS !

Hawkeye Il sort justement de l’humour cliffhanger de l’épisode 3. On savait que ce n’était pas encore le moment d’affronter la mère de Jack et Kate. Cela permet d’atténuer la tension et d’exploiter au mieux le potentiel de la scène. C’est à ce moment que commence le thème important de l’épisode sur les conséquences du super-héroïsme. La conversation de Clint avec Eleanor Bishop n’est qu’une préfiguration de ce que le personnage doit affronter. La référence d’Eleanor à Natasha est la première étape de ce thème, un rappel que tout peut arriver dans le MCU. Il montre également la mère de Kate sous un angle différent, non pas comme une méchante potentielle (il est difficile de croire qu’elle ne sait pas ce que fait Jack), mais comme une femme aimante (nous avons des scènes réconfortantes entre elle et Jack) et une mère que nous pouvons apprécier.

Le moment où Kate réalise à quel point Clint se sacrifie pour l’aider est crucial pour le développement de ce personnage. C’est la première fois qu’on sent que Kate réalise qu’être un super-héros n’est pas amusant. Le début est festif, amusant, chaleureux et agréable. Pour la première fois, nous sentons que Clint et Kate deviennent amis, et l’atmosphère magique fonctionne bien pour construire des émotions. À un moment donné, cependant, la conversation prend un tour sombre et les yeux de Clint vieillissent. La mention de Natasha et l’évocation de sa famille suscitent une grande émotion. Les réalisateurs ont brillamment modifié l’atmosphère, en soulignant l’impact émotionnel de ces événements sur le personnage. On peut sentir que ça le submerge et qu’il ne peut pas le supporter. Il est difficile de ne pas être ému en regardant un Barton vieux, déprimé, meurtri – de ne pas sentir que la mort de Natasha a eu un effet extraordinaire sur lui. En fait, elle frappe le spectateur si soudainement que l’émotion vient naturellement, et pourtant, rien d’extraordinaire ne se produit à l’écran. Clint est-il en deuil ? Certainement, mais il s’agit pour les créateurs de montrer un visage différent de l’UCM. C’est comme si la phase 4 de l’univers montrait les conséquences de divers événements et comment les héros – souvent égaux à des dieux – sont si humainement incapables d’y faire face. Cette initiative a été lancée en Avengers : Endgame et est apparu dans WandaVision, Lokim et Falcon et Winter Soldier. Hawkeye atteint une note émotionnelle plus forte, car la mort de Natasha était importante non seulement pour l’intrigue, mais aussi sur le plan émotionnel pour le public. Les super-héros ne gagnent pas toujours. Il est gratifiant que le MCU n’oublie pas ce thème, que Kate développe avec brio. Après tout, elle n’est qu’une jeune fille ordinaire issue d’une famille privilégiée qui, à part la mort de son père, n’a pas eu à faire face à une tragédie dans sa vie ou à la malchance. Mettre en avant son empathie fera la différence, mais je sens que son entrée dans le monde des super-héros ne sera pas légère, agréable et amusante. Cela pourrait être crucial pour le ton des derniers épisodes.

Kate continue de prendre un certain nombre de décisions impulsives et fait tout pour contrarier Oeil-de-lynx. Nous savons qu’elle veut juste faire ses preuves, mais cela peut avoir des conséquences désastreuses. Cela montre que les actions avec Kate ne se déroulent pas nécessairement comme prévu. Bien sûr, nous savons que le jeune Hawkeye ne va pas mourir, mais cela ne change rien au fait que les enjeux des événements se construisent bien – surtout du côté de Clint qui ne veut pas mettre la fille en danger.

L’intrigue entre Maya et Kate est très excitante. Il souligne que Kate n’est pas prête à être un super-héros. Surtout contre quelqu’un qui a de l’expérience en combat et qui utilise bien ses compétences. L’apparition de Yelena à ce stade était attendue pour un certain nombre de raisons, à commencer par le fait que tout l’épisode a très efficacement abordé la mort de Natasha. Nous le savons après la scène qui suit le générique Black Widow, que Yelena met sur le dos de Clint. Un assassin professionnel dans le jeu est une menace que personne ne peut prendre à la légère. C’est important car Clint, en coupant sa relation avec Kate, lui fait également comprendre que les enjeux des événements augmentent à chaque minute qui passe. La jeune héroïne le ressent-elle aussi ? Je ne pense pas. J’espère cependant qu’à un moment clé, sa transformation surprendra par sa maturité. Yelena elle-même est un épisode jusqu’ici, mais un épisode qui montre beaucoup de promesses et construit un grand potentiel. Dans les scènes sur le toit, les parallèles à Avengers : Endgamece qui a donné du crédit à la décision de Clint concernant Kate. Il a suscité une émotion extraordinaire et je suis sûr que de nombreux téléspectateurs l’apprécieront.

Nouvel épisode Hawkeye pourrait décevoir les téléspectateurs français car il n’y a pas Piotr Adamczyk dans le film. Les créateurs parviennent à établir un équilibre parfait entre la caractérisation aventureuse et amusante du MCU et le thème plus sérieux et sincèrement émouvant des conséquences du super-héros. Il est difficile de dire quelle direction cela va prendre. Toutefois, il convient de souligner que Hawkeye se démarque des autres séries de l’univers grâce à son style unique.

Georges

Written by Georges

Rédacteur en Chef sur Alchimy, j'encadre une équipe de 3 rédacteurs et rédactrice. Je publie également sur les mangas, les dessins animés, les séries TV et le lifestyle. Nous souhaitons, au travers de ce media d'actualité, vous partager de nombreuses information et vous tenir informé des dernières actualités, au quotidien. pensez à vous aboner à notre newsletter pour recevoir en avant première ces actualités.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ant-Man et la Guêpe : Quantumania - qui jouera CE méchant ? Ce n'est pas Jim Carrey après tout

Ant-Man et la Guêpe : Quantumania – qui jouera CE méchant ? Ce n’est pas Jim Carrey après tout

večer, souhrn

[Alchimy.info] – La France et la Suisse annoncent la réussite de l’examen de la CBDC – et autres articles