in

Batwoman : saison 3, épisode 10 et 11 – critique

AVERTISSEMENT : LE TEXTE CONTIENT DES SPOILERS !

Batwoman Ça montre un manque d’idée pour le final de l’histoire de Poison Ivy. Les retrouvailles de Pam et Mary avaient du potentiel. Peut-être était-ce illusoire à ce stade de la série, mais il y a toujours une chance que les créateurs repensent, affinent le scénario. Hélas… On se retrouve avec Mary comme « pile » de Pam qui décide de poursuivre sa croisade. Ses motivations sont illusoires et totalement prétextuelles. Ils n’ont pas vraiment de sens à ce stade. La méchante emblématique de la bande dessinée est spectaculairement gâchée alors qu’elle fournit une excuse ennuyeuse pour une intrigue romantique désastreusement écrite.

En fait, l’idée que le problème de Poison Ivy mène à un développement de Mary n’a pas abouti. Le potentiel a été gaspillé. La transformation, qui avait du sens malgré divers aspects discutables de la série, a été minimisée à un remords schématique après avoir tué un homme. Il s’est passé beaucoup de choses ici, le développement des personnages était vraiment bien pensé, et à la fin, nous avons encore un cliché. La même chose que dans l’intrigue de Pam et de sa policière adorée. Les réalisateurs échouent complètement dans l’élaboration du scénario et n’ont personne dans l’équipe qui puisse regarder leurs idées de loin et dire clairement : ce n’est pas le bon chemin.

Le 11e épisode est essentiellement encore pire, car il se concentre ridiculement sur le fil émotionnel de Ryan. C’est un feuilleton à rebondissements. Ces intrigues morales seraient une insulte aux succès vénézuéliens ou brésiliens. Il n’y a pas une once de cœur, aucune crédibilité ou équilibre avec le reste des fils de la série. Il se passe des choses importantes, mais pour les créateurs, les confessions ringardes de Ryan sont plus importantes. Nous avons un dialogue nul, un comportement absurdement stupide et un développement des personnages irritant. Est-ce si difficile d’écrire un bon fil moral ? Batwoman, Flash et d’autres séries dans cet univers montrent que c’est une réalisation carrément impossible pour cette équipe.

Le Joker est un personnage ennuyeux, sans idée et sans caractère. Les créateurs et l’acteur lui-même sont partis du principe qu’un sourire et des cheveux violets feront l’affaire, et non le caractère, la folie ou le charisme. Le comportement du personnage et ses décisions exposent le manque d’idée pour ce personnage. C’est le Joker construit de manière piétonne.

Je ne peux rien dire de bon sur ces épisodes. Batwoman. A plusieurs reprises, c’est pire que la saison 1. Même Javicia Leslie, qui montrait un bon côté dans la saison 2, est maintenant tombée dans la convention choisie. Elle gaspille son talent d’actrice.

Georges

Written by Georges

Rédacteur en Chef sur Alchimy, j'encadre une équipe de 3 rédacteurs et rédactrice. Je publie également sur les mangas, les dessins animés, les séries TV et le lifestyle. Nous souhaitons, au travers de ce media d'actualité, vous partager de nombreuses information et vous tenir informé des dernières actualités, au quotidien. pensez à vous aboner à notre newsletter pour recevoir en avant première ces actualités.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La technologie QD-OLED fait son entrée dans le monde du jeu avec le moniteur Alienware

La technologie QD-OLED fait son entrée dans le monde du jeu avec le moniteur Alienware

Legion of Suicide - Harley Quinn et le Joker dans une version différente d'une scène du film. Voir la vidéo

Legion of Suicide – Harley Quinn et le Joker dans une version différente d’une scène du film. Voir la vidéo