La Fabrique des Songes : une invitation au rêve
ERWAN 19 janvier 2015

Temps de lecture : 2 minutes

alchimy.info/la-fabrique-des-songes-une-invitation-au-reve/?preview=true

Une envie de vous évader ? Partir loin des tracas quotidien ? ALCHIMY vous propose d’aller visiter l’exposition « La Fabrique des Songes » à Rennes, où les rêves, la magie et votre imaginaire vous envahissent.


Dès le début vous êtes plongés dans une ambiance tamisée vous permettant de faire abstraction de tout. L’exposition est répartie en  trois parties, chacune étant illustrée par un artiste. Étienne Saglio, Cécile Léna et Flop vous invitent à découvrir leurs univers à travers leurs œuvres. Un véritable voyage dans l’imaginaire et le rêve commence.

 

— L’UNIVERS D’ÉTIENNE SAGLIO

alchimy.info/la-fabrique-des-songes-une-invitation-au-reve/?preview=true

L’artiste utilise la magie pour emmener les visiteurs à porter un regard différent sur ce qui les entoure. Son œuvre est composée de plusieurs modules. Le premier cherche à donner l’illusion de véritable serpent vivant. La deuxième représente des nuages capturés et placés sous des cloches. Cela n’est pas sans rappeler l’histoire du Petit Prince de  Saint-Exupéry qui pour protéger sa rose l’avait placée sous une cloche.

Il ne s’agit pas de vulgaires morceaux de coton mais de véritables nuages, de formes et de tailles différentes. L’artiste rend l’impossible possible. Certains d’entre eux voulant même s’échapper de leur prison de verre.

Une véritable invitation à l’évasion. Dans la pièce règne un calme absolu, on se sent voler, la tête dans les nuages. Pour finir en apothéose, on se retrouve fasse à un couple de papier sur une piste de danse entamant un slow sous une musique romantique. L’artiste par l’ensemble de son œuvre parvient à nous faire rêver et à développer notre imaginaire.

 nuages

— L’UNIVERS DE CÉCILE LÉNA

décor 1

Nous sommes ici invités à mettre un casque sur nos oreilles face à une boîte noire. Par l’action d’un bouton la maquette prend vie. On se retrouve tantôt devant un théâtre, tantôt  devant un salon ou encore devant un toit à Paris. Le tout illustré par un fond sonore.

Nous avons l’impression d’une véritable intrusion, comme si nous revivions ce qui s’était passé dans ces lieux. L’artiste cherche à retranscrire dans son œuvre les fantômes du passé. En effet les lumières et le fond sonore nous permettent de revivre et d’imaginer l’histoire de ces lieux.

 décor 2

— L’UNIVERS DE FLOP

machine 1

Ici, l’artiste exploite l’infinie puissance de l’univers. Il utilise également les jeux de lumière et ce qu’ils peuvent projeter. Nos yeux sont écarquillés, regardant de tous les côtés, ne savant plus où se poser. La pièce est remplie de machines toutes plus étonnantes les unes que les autres.

Chaque machine par son organisation et la lumière retranscrit de poétiques images, des oiseaux, de l’eau qui coule où des personnages. Nous avons eu l’impression de nous introduire dans le laboratoire d’un savant poète fou. L’artiste par ses installations nous fais replonger en enfance.

machine 2


L’exposition est accessible jusqu’au 1er mars au Champs-libre à Rennes. Gratuit pour les moins de 26 ans le mardi de 18h à 21H (pas d’excuse possible) et pour les autres le tarif est de 4 euros. Bonne visite !

SIGLE NOIR MINI WEB

ERWAN

étudiant en droit mais pas que !

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *