in

Farming Simulator 22 – nous avons déjà joué ! Premières impressions du nouveau volet de la série agricole

Ça ressemble à un conte de fées ? Vous avez un conte de fées. Avec l’aimable autorisation de Cenega, deux courageux habitants de la ville ont eu l’occasion de prendre part à un événement spécial, au cours duquel un fragment de gameplay de Farming Simulator 22. Le jeu apparaîtra bientôt sur les étagères polonaises. On a aimé ? Lire la suite.

Tout d’abord, je tiens à préciser que la version que nous avons reçue pour jouer avec n’était pas le produit final. Il s’agit d’un extrait du jeu, qui était censé nous présenter (nous encourager) à quoi ressemble le jeu, ce à quoi nous pouvons nous attendre, etc. Je suis confronté à un dilemme : par où commencer ? Devrais-je d’abord me concentrer sur les points positifs, puis ajouter une cuillerée de sève à ce tonneau de miel ? Ou dois-je me concentrer d’abord sur les aspects négatifs et laisser le meilleur pour la fin ? Que semer dans les champs – seigle ou blé ? Le dilemme de l’agriculteur.

Je commencerai toutefois par les visuels. Pour un titre de la fin de l’année 2021, le jeu ne vous a pas renversé – ni par son apparence, ni par sa fluidité. Désolé d’écrire cela, mais j’ai parfois eu l’impression de jouer à des jeux datant des premiers jours de la PS4. Ceci est d’autant plus surprenant que la build qui nous a été présentée a été testée sur PC. Cela était particulièrement visible lors du zoom sur des textures telles que le sol ou l’herbe. Cependant, ce n’est pas non plus le cas si tout et toujours si vieux. Un grand nombre d’objets et d’environnements ont pu nous surprendre par leur apparition. Seuls les développeurs peuvent expliquer cette différence. En plus de cela, des chutes d’images sont également apparues. Nous avons constaté un certain nombre de chutes d’images au cours d’une heure et demie, ce qui signifie que la jouabilité n’était pas aussi fluide que ce que nous aurions pu attendre d’un titre relaxant et paisible.

Un autre problème que je mentionnerai est celui des commandes. Dans les parties précédentes de Simulateur d’exploitation agricole nous jouions sur des consoles, donc les contrôles PC nous étaient étrangers. Cependant, ce n’est pas seulement l’apprentissage des commandes qui a été difficile ici. Un message demandant d’appuyer sur une touche donnée s’est affiché à l’écran, et en pratique, il s’est avéré que la fonction dont nous avions besoin se trouvait sous une touche complètement différente. Les touches Z et X ont été échangées, ainsi que 9 et Esc (carte). Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la version PC Simulateur d’exploitation agricole S’adapter aux combinaisons de touches est une chose, mais savoir ce que l’on doit réellement appuyer pour dompter le travail de la ferme en est une autre. L’absence totale de tutoriel dans cette version n’a pas aidé, bien sûr. La seule chose sur laquelle nous pouvions compter était les cartes fournies par l’éditeur avec une liste du fonctionnement des différentes clés, ou l’aide directe des hôtes. Cependant, si nous voulions tout apprendre par nous-mêmes, le jeu ne nous a certainement pas facilité la tâche.

Simulateur d’exploitation agricole nous permettra également de connaître les saisons, et donc de planter différents types de cultures en fonction du temps et de la saison. Malheureusement, nous n’avons pas non plus pu voir pleinement comment tout cela fonctionnera et se présentera dans la pratique. Cette fonctionnalité ne nous a pas été présentée. La seule chose que nous pouvions faire après avoir coché l’option appropriée était de choisir n’importe quelle plante dans le calendrier de l’année. Et enfin, les inconvénients (pour faire bonne mesure – l’absence de minimap était un peu inquiétante). Nous savons cependant que les saisons et la minimap, ainsi qu’un tutoriel approprié, figureront bien sûr dans le produit final.

D’accord, et qu’est-ce qui nous a alors enchanté dans ce titre ? Agnieszka, pour qui le travail dans une ferme virtuelle est une détente totale, a pu dans les parties précédentes Simulateur d’exploitation agricole pour passer des centaines d’heures. Pendant le spectacle, elle jouait principalement la carrure présentée, et mon rôle se limitait à livrer à la table des sandwichs successifs au saindoux et à la nourrir. Pourquoi ? Parce qu’elle ne pouvait pas s’arracher à ce titre – il l’a tellement aspirée !

Agnieszka a vraiment apprécié le fait que les développeurs du jeu soient à l’écoute de leur communauté. De nombreux objets présents dans le jeu étaient dans les éditions précédentes introduits par des moddeurs. Et aujourd’hui, ils sont déjà présents dans la version de base du jeu. Dans le cas des parties précédentes, les objets que l’on pouvait trouver dans les « bibliothèques virtuelles » pouvaient modifier considérablement l’environnement du jeu, rendre notre travail à la ferme plus facile ou plus difficile. Comme Agusia accorde beaucoup d’attention à ces choses, c’est un plus pour elle. Elle a également été heureuse de voir un plus grand choix d’équipements pour le travail.

Et pour ce qui est de l’écoute – une bande sonore choisie pour travailler sur le rôle est excellente. Agnieszka a passé quelques bonnes minutes à regarder les différentes stations de radio et la musique qu’elles proposent. Parmi les chaînes actuelles, elle a beaucoup aimé la musique latine (nettement moins intéressante dans les parties précédentes). Et une bonne musique à jouer est une partie très importante du jeu. Il est donc réjouissant de constater que la multitude de genres différents (classique, métal, etc.) fait qu’il y en a pour tous les goûts.

Le modèle de conduite et le plaisir de conduire différents types de véhicules sont également restés inchangés à un niveau élevé, ce qu’Agusia considère comme un grand plus. On ne change pas quelque chose qui fonctionne bien, n’est-ce pas ?

Pour résumer : Farming Simulator 22 promet d’être un titre vraiment solide et étendu dans lequel les fans des parties précédentes se retrouveront sans problème. L’ajout de nouveaux éléments montre que la série se développe et que les développeurs sont à l’écoute des joueurs et réagissent à leurs actions. La version jouable était un peu limitée et manquait de nombreuses fonctionnalités. Il y avait aussi beaucoup de bogues. Cependant, nous pensons qu’ils seront corrigés d’ici la sortie de la version. La meilleure recommandation est le fait qu’Agnès n’a pas voulu s’arrêter de jouer et sa première phrase après avoir quitté le poste a été : « Je le veux comme cadeau ! ».

Georges

Written by Georges

Rédacteur en Chef sur Alchimy, j'encadre une équipe de 3 rédacteurs et rédactrice. Je publie également sur les mangas, les dessins animés, les séries TV et le lifestyle. Nous souhaitons, au travers de ce media d'actualité, vous partager de nombreuses information et vous tenir informé des dernières actualités, au quotidien. pensez à vous aboner à notre newsletter pour recevoir en avant première ces actualités.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Incassable 4 - 50 Cent et un tank. Nouvelles photos du tournage

Incassable 4 – 50 Cent et un tank. Nouvelles photos du tournage

Hawkeye - premières critiques de la série MCU. L'aventure de Noël que nous attendions ?

Hawkeye – premières critiques de la série MCU. L’aventure de Noël que nous attendions ?