in

Dying Light 2 avec la censure dans un pays. La décapitation n’est pas pour tout le monde

La censure affectera également i Dying Light 2. Les développeurs du jeu ont révélé que malgré leurs efforts, ils n’ont pas réussi à obtenir son abolition complète, ou du moins pas dans toutes les régions. Heureusement, la version censurée n’atteindra pas la France, mais apparaîtra chez nos voisins occidentaux.

Techland indique explicitement ce que la version allemande de sa production ne contiendra pas. Malgré le fait que le jeu soit classé 18+, il n’y aura pas d’éléments brutaux, tels que la coupe de membres ou la décapitation. Il ne sera pas non plus possible de tuer les PNJ. Cependant, il a été assuré que ces changements n’affecteront pas l’histoire ou la progression du jeu.

Il est intéressant de noter que la version allemande comportera une restriction supplémentaire : Les Allemands ne pourront pas jouer avec des personnes d’autres pays en mode coopératif.

Dying Light 2 est prévu pour le 4 février. Le jeu sera disponible sur PC et sur les consoles PlayStation 4, PS5, Xbox One, Xbox Series S/X et Nintendo Switch (en version Cloud).

Nous sommes sur Google News Regardez ce qui compte dans la culture pop.

Source :
Communiqué de presse

Georges

Written by Georges

Rédacteur en Chef sur Alchimy, j'encadre une équipe de 3 rédacteurs et rédactrice. Je publie également sur les mangas, les dessins animés, les séries TV et le lifestyle. Nous souhaitons, au travers de ce media d'actualité, vous partager de nombreuses information et vous tenir informé des dernières actualités, au quotidien. pensez à vous aboner à notre newsletter pour recevoir en avant première ces actualités.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Spider-Man : No Way Home - SPOILERS sur les croquis. C'est ainsi qu'on les appelle dans l'univers

Spider-Man : No Way Home – SPOILERS sur les croquis. C’est ainsi qu’on les appelle dans l’univers

Présentateur de naEKRANIE : Plush na Kartę pour les jeunes

Présentateur de naEKRANIE : Plush na Kartę pour les jeunes