in

Microsoft a fait une offre de rachat d’Activison peu après la publication d’un article critiquant le PDG de la société

L’annonce soudaine par Microsoft de son intention d’acquérir Activision Blizzard pour près de 69 milliards de dollars a été une surprise. Aucune rumeur crédible circulant sur le web ne laissait entendre que la société de Redmond se préparait à une acquisition d’une telle ampleur. Microsoft a réussi à dissimuler le déroulement des discussions commerciales en cours depuis de nombreuses semaines. La société a fait au promoteur une offre à ne pas rejeter bien avant que le public n’en prenne connaissance.

Editorial CNBC est parvenu à un document de la Commission américaine des valeurs mobilières et des échanges qui détaille les discussions sur l’entreprise. Phil Spencer, le responsable de la Xbox, a appelé Bobby Kotick le 19 novembre 2021 pour demander une conversation, car « Microsoft était intéressé à discuter des opportunités stratégiques » qu’il voyait pour les deux sociétés de travailler ensemble.

La date de cet appel téléphonique n’était pas une coïncidence. Spencer a approché Kotick trois jours après la publication critique de Le Wall Street Journalqui accusent le patron d’Activision Blizzard d’avoir eu connaissance d’incidents de harcèlement sexuel commis par des employés de son entreprise et d’avoir tenté de protéger les accusés contre toute responsabilité. Le 18 novembre, M. Spencer a envoyé une lettre à ses employés dans laquelle il déclarait être profondément consterné par la situation décrite par la presse. Il a annoncé que Microsoft devrait réfléchir à la manière dont sa relation commerciale avec Activision Blizzard devrait se poursuivre. Un jour plus tard, un appel téléphonique historique a eu lieu.

Au cours de cet appel, M. Spencer aurait demandé à M. Kotick si ce dernier souhaitait rencontrer Satya Nadella le lendemain. Kotick a accepté la proposition, et le chef de Micrtosoft avait déjà annoncé le 20 novembre que Microsoft serait vivement intéressé par le rachat d’Activision Blizzard. Il est intéressant de noter que les documents publiés par la SEC montrent que d’autres personnes étaient prêtes à reprendre la société. Il mentionne quatre entités qui ont envisagé une telle démarche, dont l’une n’était intéressée que par Blizzard. Toutefois, un tel scénario n’était pas envisageable, car selon le conseil d’administration d’Activision, un rachat de Blizzard seul serait trop difficile à réaliser pour des raisons formelles et juridiques.

Le document a également révélé les dommages-intérêts liquidés que Microsoft paierait si les régulateurs bloquaient l’acquisition. Si les responsables n’acceptent pas d’inclure Activision Blizzard dans la famille Xbox, Microsoft transférera 3 milliards de dollars de dommages et intérêts sur le compte de la société.

Nous sommes sur Google News – Regardez ce qui compte dans la culture pop.

Chelsea

Written by Chelsea

Je suis Chelsea, passionnée par la TV réalité. Je vous partage dans mes articles les actualités et les informations au sujets des stars et des actualités. N'hésitez pas à partager mes articles et à réagir.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bague Elden avec détails. Une nouvelle bande-annonce montre les points forts du jeu

Bague Elden avec détails. Une nouvelle bande-annonce montre les points forts du jeu

Batman - nouvelles scènes dans le teaser. Le Chevalier Noir massacre des voyous

Batman – nouvelles scènes dans le teaser. Le Chevalier Noir massacre des voyous