in

HSBC achète un terrain virtuel dans le Metaverse de The Sandbox

HSBC, l’une des plus grandes banques et organisations de services financiers au monde, a acheté une parcelle de terrain virtuelle dans le Metaverse de The Sandbox pour s’engager dans le monde du metaverse et se connecter avec les amateurs de sport, d’esports et de jeux.

HSBC entre dans le Metaverse

HSBC étend sa présence dans le monde virtuel.

Dans un communiqué de presse publié mercredi, le géant bancaire britannique a annoncé qu’il avait acheté des biens immobiliers virtuels dans The Sandbox, l’un des principaux jeux du Metaverse dans le cyberespace, afin d’exploiter un public mondial composé d’amateurs de sport et de jeux. Le directeur du marketing de HSBC, Suresh Balaji, a déclaré que la banque avait pris cette décision dans le but de créer des expériences de marque innovantes.

« Metaverse est un moyen pour les gens de faire l’expérience du Web3, la prochaine génération de l’internet. Grâce à notre partenariat avec The Sandbox, nous faisons notre incursion dans le Metaverse, ce qui nous permet de créer des expériences de marque innovantes pour les clients nouveaux et existants. »

La banque britannique est peut-être la première institution financière mondiale à acheter un terrain dans The Sandbox, mais elle n’est pas la première grande banque à embrasser les mondes virtuels basés sur la blockchain. Le mois dernier, JPMorgan a ouvert un salon virtuel dans Decentraland, un autre jeu Metaverse populaire construit sur la blockchain Ethereum.

Hostilité envers les crypto-monnaies

L’incursion de HSBC dans le Metaverse peut surprendre, compte tenu de l’hostilité persistante de la banque à l’égard des crypto-monnaies par le passé. En mai dernier, le PDG de HSBC, Noel Quin, a déclaré à Reuters que la banque « ne reconnaît pas le bitcoin comme une classe d’actifs » et ne prévoit pas de le promouvoir auprès des clients par le biais de son activité de gestion de patrimoine. En 2021, elle a refusé de traiter les paiements en crypto-monnaies, a empêché les clients de mettre en banque leurs bénéfices en bitcoins et a bloqué l’achat d’actions de Microstrategy, la plus grande société détentrice de bitcoins, qualifiant cet actif de « produit en monnaie virtuelle ». En outre, HSBC a également bloqué les paiements par carte de crédit vers la plus grande bourse de crypto-monnaies du monde, Binance, en invoquant des « risques potentiels pour les clients ».

Lire aussi :   Salvador détient plus de 60 millions de dollars en BTC, Justin Sun a acheté par solidarité.

Conclusion

Bien que les principales banques du monde soient réticentes à accepter les crypto-monnaies, le monde de la blockchain constitue pour elles une solution innovante et très intéressante dans de nombreux domaines. La HSBC ne fait pas exception.

J’espère que vous avez aimé l’article ?. N’oubliez pas de rejoindre également notre serveur discord officiel de Alchimy.info.

crypto monnaie

eToro la plateforme la plus utilisée en Europe pour acheter des crypto-monnaies. La rédaction vous conseille cette plateforme idéale pour ceux qui préfèrent investir de manière diversifiée. Lancer vous chez eToro pour obtenir un portefeuille sécurisé (ici pour un compte de démonstration gratuit et illimité).
yanis

Written by yanis

Je suis Yanis, jeune étudiant en école de commerce. Je suis spécialisé dans les crypto monnaies et passionné par l'investissement dans les nouvelles technologies et NFT. Au travers de mes articles, je vous partages mes expériences, avis, informations et conseils sur l'investissement. Rappelez-vous que les articles sur l'investissement sont uniquement de l'information. Consultez un conseiller financier avant de prendre une décision ou de passer à l’action.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GamesVillage.it

Xbox Game Pass : les jeux de la mi-mars sont annoncés

L'Ukraine lance son propre NFT sur la guerre contre la Russie

L’Ukraine lance son propre NFT sur la guerre contre la Russie