« Comme une fille », une expression remise au goût du jour
Lucille 2 décembre 2014

Temps de lecture : 1 minute

Vous connaissez ce jeu qui consiste à répondre la première chose qui nous passe par l’esprit quand un copain nous dit un mot ou une phrase ? Eh bien Always a voulu jouer à ce jeu. La marque a demandé à plusieurs personnes de courir, lancer, se battre « comme une fille ». Et les préjugés vont bon train.


Ils imitent les filles comme de véritables pimbêches sans cervelle. Et même les filles ! Mais quelle représentation avons-nous de notre genre ? Quand avons commencé à nous sentir aussi nunuches ?

Quand on propose les mêmes imitations à des filles d’une dizaine d’années, elles donnent tout ce qu’elles ont : courage, force, détermination. Mais à quel moment faire quelque chose « comme une fille » est devenue une insulte ?

La représentation de l’expression « comme une fille » est tellement différente en fonction de l’avant/après puberté. La confiance en soi qui s’effondre, la recherche de notre personnalité et tous ces préjugés qui s’entasse et nous font sentir frêles… Faisons-en sorte que comme une fille soit synonyme de choses extraordinaires !

 

 

Évidemment, cette campagne n’a pas pour simple objectif de redorer l’image de l’expression « comme une fille ». Always nous fait signe qu’elle peut accompagner chaque adolescente pendant sa puberté afin de garder confiance et d’assumer d’être une fille, une vraie. Évidemment, le but commercial est prédominant.

MAIS on peut tout de même remarquer que cette publicité pointe son doigt sur un problème de société. Et puis, on ne va pas se mentir, on préfère des nanas qui courent à toute vitesse que des « dames natures », du super absorbant et du liquide bleu.

 

SIGLE-NOIR-MINI-WEB

Lucille

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *