in

Père Noël – il y aura une suite à la série. Disney+ fait une série

Comme le rapporte Deadline, Disney+ prépare une nouvelle série familiale intitulée Le Père Noëlqui sera la suite de la série Le Père Noël a commencé avec le film de 1994. Tim Allen reviendra dans le rôle de Scott Calvin, également connu sous le nom de Père Noël, et sera producteur exécutif.

Aux commandes de la série, on trouve Jack Burdittcréateur de la superproduction de Tim Allen, « The Hour ». Le dernier vrai homme. Il sera le showrunner, ce qui signifie qu’il sera responsable de toutes les décisions créatives. Le travail sur le plateau commencera en mars 2022 à Los Angeles.

Le Père Noël – de quoi parle la série ?

Scott Calving (Tim Allen) est sur le point de fêter son 65e anniversaire. Il se rend compte qu’il ne pourra pas être le Père Noël assez longtemps. Il commence à perdre son approche de ses fonctions, et sa famille aurait besoin d’un peu de normalité. Scott prend donc la décision de partir à la recherche d’un successeur digne de ce nom, tout en préparant sa famille à la vie dans le monde normal.

On se souviendra que la série a vécu en trois parties, mais deux suites Père Noël 2 et Père Noël 3 : Père Noël en fuite n’ont pas été reçus aussi positivement que le premier film.

Nous sommes sur Google News – Regardez ce qui compte dans la culture pop.

Georges

Written by Georges

Rédacteur en Chef sur Alchimy, j'encadre une équipe de 3 rédacteurs et rédactrice. Je publie également sur les mangas, les dessins animés, les séries TV et le lifestyle. Nous souhaitons, au travers de ce media d'actualité, vous partager de nombreuses information et vous tenir informé des dernières actualités, au quotidien. pensez à vous aboner à notre newsletter pour recevoir en avant première ces actualités.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Near Protocol lève 150 millions de dollars pour soutenir l'adoption du Web3

Near Protocol lève 150 millions de dollars pour soutenir l’adoption du Web3