in

Matrix 4 est un film d’action terrible. Qu’est-ce qui a mal tourné ici ?

AVERTISSEMENT : LE TEXTE CONTIENT DES SPOILERS !

Matrix 4 est déjà sur les écrans de cinéma. Espérez-vous d’excellentes scènes d’action, qui étaient la marque de fabrique de la trilogie ? Malheureusement, vous risquez d’être déçu. Je me demande juste… C’est toujours la Matrice ?

Matrice 4 est la suite de la trilogie, dont on peut dire beaucoup de mal. Cependant, il faut admettre que même après de nombreuses années, ces films impressionnent par leurs scènes de combat capitalement préparées et tournées. Dans une large mesure, ils sont devenus la marque de fabrique de la série, lui donnant un caractère unique sur le marché hollywoodien. Aucun film américain de ces années-là n’avait de telles scènes de bagarres ! L’action, exceptionnellement réalisée, est impressionnante dans la première partie et les suites critiquées. Malheureusement, une telle action ne se trouve pas The Matrix 4.

Dans cet article, je n’aborderai pas Matrice 4 En termes d’intrigue. Bien sûr, on peut débattre de la question de savoir s’il s’agit d’une bonne suite, mais cela fera l’objet d’un autre article. Pour l’instant, nous allons nous concentrer sur les scènes d’action, qui sont honteusement exécutées. C’est comme si Wachowski avait complètement oublié ce qui les distinguait dans les trois premiers volets. Nous avons un festival de scènes ennuyeuses, mal tournées, qui n’apportent rien et n’impressionnent certainement pas. Toutes les scènes de combat des films Réactivation de la matrice i Les révolutions de Matrix est mémorable à sa manière ; il impressionne par sa réalisation, son travail de caméra et son approche artistique de la création de chorégraphies complexes. The Matrix 4 en est dépourvue. Il nous présente des combats douloureusement moyens et ennuyeux – même selon les normes d’Hollywood avant l’ère de John Wick.

Ce film souffre terriblement d’un manque de Yuen Woo Pingla légende du cinéma d’arts martiaux qui s’est chargée de la mise en œuvre complète des duels dans la trilogie. C’est son extraordinaire talent pour combiner le kung-fu avec les principes du wire-fu générés par le monde de Matrix qui a produit quelque chose d’intemporel. Les effets informatiques de la trilogie ont vieilli, mais les scènes de combat sont toujours extraordinaires en termes de qualité, d’importance pour l’intrigue et de développement des personnages. W The Matrix 4 de telles scènes semblent être un mal nécessaire. Le public les attendait, il fallait donc en filmer quelques-uns. I Lana Wachowski a insisté pour qu’elle les dirige elle-même.

Pendant des années, je me suis demandé si les sœurs Wachowski étaient encore capables de réaliser un film d’action du niveau de La Matrice. La nouvelle production ne laisse aucune illusion : Lana est tout simplement un mauvais réalisateur, qui ne sait absolument pas comment tourner de bonnes scènes d’action. Ping s’en étant parfaitement chargé dans la trilogie, les Wachowskis n’ont rien eu à faire. C’est aussi la marque des grands réalisateurs qui sont conscients qu’ils ne doivent pas tout savoir. Lana Wachowski prouve qu’elle ne sait pas du tout pourquoi elle a besoin de scènes d’action dans le film, car elles n’ont aucune importance pour l’intrigue. Il y en a si peu que nous avons tout vu dans la bande-annonce. En plus de cela, le réalisateur a oublié d’y utiliser les principes caractéristiques de Matrix, comme le fait de contourner les règles de la gravité. Elle n’est utilisée que de manière très effrénée dans les scènes de tournage, et qualitativement, elle est loin d’être aussi bonne que dans les parties précédentes. On en utilise davantage dans quelques moments d’étrange ralentissement (comme les scènes avec Smith), qui, je pense, devaient être quelque chose de frais, mais qui, en pratique, ne sont qu’une autre mode incompréhensible et inutile. C’est à la fois bizarre et répréhensible, car Un Matrix sans scènes d’action distinctives n’est pas un Matrix. Et faire entrer Neo et Trinity dans l’intrigue, une histoire d’amour ou de nouveaux superpouvoirs n’y changera rien.

Vous pouvez également voir le manque de fantastique Bill Popedont la cinématographie de la trilogie est époustouflante. En tant que directeur de la photographie, il savait comment travailler avec des cascadeurs dans les scènes de combat. Malheureusement, choisir les quatre personnes que l’on pourrait qualifier de « sans nom » pour l’équipage a été une mauvaise décision. Ce qui en ressort, c’est la médiocrité et le manque de vision. Le travail de la caméra ne s’intéresse pas aux combattants, la chorégraphie de Joshua Groth est ennuyeuse et manque de peps, et le montage est répréhensible – trop dynamique, trop rapide, et il ne donne aucune chance aux compétences des combattants de se manifester. Il n’y a aucune émotion mise en valeur par la grande musique atmosphérique. Même le combat comique de Neo avec l’agent Smith dans le film 2 est bien meilleur que les scènes du film. Matrice 4. Et l’affrontement entre Neo et Morpheus ? Comparez-la à celle de la première. C’est un peu comme mettre un français The Witcher à côté de… Le Seigneur des Anneaux.

Matrice 4 peut difficilement être qualifié de film d’action, car chaque scène de combat suscite au mieux le dégoût. Lana Wachowski se prête à la critique, car elle nous offre elle-même des comparaisons en recréant certains schémas. Le combat de Neo avec Morpheus, Neo avec le « nouveau » Smith ou la fuite en moto à travers les rues de San Francisco (association avec 2) sont des scènes qui sont des exemples phares de tous les problèmes de réalisation Matrice 4. Après ce film, je ne me fais plus d’illusions – les sœurs Wachowski ne feront plus jamais un bon film. Je le souligne à nouveau : je n’ai pas vu d’aussi mauvaises scènes d’action depuis des années ! Et c’est dommage, car ils ont compensé le manque d’intrigue des parties précédentes. Et j’ai de la peine pour Keanu Reeves, qui, même dans ces pauvres scènes, montre un cœur et des compétences que la caméra ne peut pas montrer.

Georges

Written by Georges

Rédacteur en Chef sur Alchimy, j'encadre une équipe de 3 rédacteurs et rédactrice. Je publie également sur les mangas, les dessins animés, les séries TV et le lifestyle. Nous souhaitons, au travers de ce media d'actualité, vous partager de nombreuses information et vous tenir informé des dernières actualités, au quotidien. pensez à vous aboner à notre newsletter pour recevoir en avant première ces actualités.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GamesVillage.it

Relayer : un nouveau trailer nous montre

The Witcher - une adaptation difficile à accepter pour les fans. Combien de choses ont été modifiées par rapport aux livres ?

The Witcher – une adaptation difficile à accepter pour les fans. Combien de choses ont été modifiées par rapport aux livres ?