Rencontre avec Chronique d’une Juriste
ERWAN 2 février 2015

Temps de lecture : 2 minutes

On a rencontré pour vous l’étudiante à l’initiative de Chronique d’une juriste. Le compte Instagram qui dénonce de manière humoristique le quotidien des étudiants en droit. Cette expérience est suivie sur les smartphones de plus de 4000 instagrameurs.


 

Le rendez-vous est donné à la cafeteria. Assis sur une petite table, l’ambiance est plutôt décontractée. Lieu de passage incontournable pour tout étudiant. Café et hop c’est repartie. L’étudiante qui a créée le compte chronique d’une Juriste nous dévoile ses secrets. En route !

 

ALCHIMY : en quoi consiste votre projet ?
Chronique d’une Juriste : l’idée est simple : proposez via Instagram mon expérience en tant qu’étudiante en droit, et ce, de manière humoristique. Je m’explique. Régulièrement, je publie sur le compte Chronique d’une juriste une photo accompagnée d’une phrase illustrant en quelques secondes une tranche de vie étudiante. Le but est de décompresser et de se détendre entre deux cours. Un moyen de ne pas tomber dans la monotonie des études pas toujours facile.

 

A : Auriez-vous imaginé un tel succès dès le départ ?
Non absolument pas. J’ai lancé au départ Chronique d’une juriste pour faire partager ces moments de vie étudiante qui me paraissaient drôles. Au départ, cela était destiné à mon cercle d’amis. C’était pour moi un passe-temps comme regarder la télé, une échappatoire, mais pas dans le but de faire le buzz. Aux vues du nombre de personnes qui me suivent désormais (4350 à l’heure actuelle) je me suis dit que finalement pas mal de monde se reconnaissait dans ce que je disais. Je ne m’attendais pas à ce que ça prenne cette ampleur, je suis plutôt contente à vrai dire.

 

A : Le choix des photos a-t-il un lien avec le droit ?
Oui tout à fait. J’essaye de ne choisir que des professionnels du droit. Avocats, juges… Je ne vais pas citer toutes les professions, mais ça m’ouvre un large choix. Je ne me voyais pas mettre des photos qui n’avaient aucun lien avec le droit.

 

A : Faut-il absolument être étudiant en droit pour vous suivre ?
Non pas obligatoirement. Je parle de mon expérience d’étudiante et vu que mes études sont orientées vers le droit, je me base dessus. Je ne me serais pas vue parler de médecine alors que je n’y connais rien. Un exemple tout simple, lorsque je parle du moment où mon ordinateur s’éteint en plein milieu de cours, chacun peut s’identifier sans nécessairement faire des études de droit. Chacun peut s’y retrouver.

 

http://alchimy.info/?p=6347&preview=true

 

http://alchimy.info/?p=6347&preview=true

http://alchimy.info/?p=6347&preview=true

 


ALCHIMY vous recommande de vous abonnez à Chronique d’une Juriste pour décompresser de votre longue journée ou de profiter de quelques minutes d’humour entre deux cours. Bonne découverte !

 

SIGLE-NOIR-MINI-WEB

ERWAN

étudiant en droit mais pas que !

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *