Ces chaînes Youtube qui incitent à la responsabilisation citoyenne
alice 24 mai 2018

Temps de lecture : 5 minutes

Youtube est une source infinie de contenus aux sujets variés. Entre deux tutos beauté et un micro-trottoir, on trouve une pléthore de vidéos de vulgarisation sur des sujets en tout genre. Parmi elles, une niche de vidéastes s’est doucement installée. Ses protagonistes utilisent leur voix pour nous informer de ce qui nous concerne en tant que citoyens.


La vulgarisation de sujets précis est une illustration de la réussite et du positif d’Internet. Il est possible d’apprendre, grâce au travail de gens passionnés, sur n’importe quel sujet, de manière accessible et souvent ludique. De la bataille de Marignan aux mécanismes de la dyslexie, très peu de sujets échappent à une explication audiovisuelle. On trouve des vidéos sur tous les thèmes et des vidéastes spécialisés dont la réputation n’est plus à faire. Je pense à Nota Bene pour un cours d’histoire, aux Revues du monde en archéologie ou encore à E-penser qui traite de notions de physique principalement. Ces formats courts de vulgarisation ont le vent en poupe, si bien que de nombreux médias “classiques” s’y sont mis. Aujourd’hui, je veux vous parler des chaînes Youtube qui poussent à la réflexion citoyenne. Ces chaînes abordent nos droits, les réformes en cours et ce qu’elles impliquent, le monde qui change et les alternatives qui se développent. Elles nous incitent à penser le monde qui nous entoure sans se sentir dépassé par des dimensions politiques ou sociales qui semblent parfois inintelligibles.

 

ET TOUT LE MONDE S’EN FOUT !
C’est une idée originale de Axel Lattuada (devant la caméra) et Fabrice de Boni (derrière la caméra). Ils revendiquent un programme “humaniste” où ils traitent autant de sujets sociétaux (tels que le racisme), politiques (tels que le vote blanc), environnementaux (avec une vidéo sur le sable) ou encore intimes (tels que l’estime de soi). Compte tenu de tous ces sujets variés, la cohérence se trouve dans la manière de traiter les propos. Le personnage à l’écran mène un monologue qui nous est adressé. Il exprime ses questionnements quant au sujet abordé. Il développe son propos avec les données qu’il a recueillies et les non-sens qu’elles soulèvent chez lui. Ce sont ces absurdités qui mènent toujours le narrateur à la stupéfaction. Ses consternations sont exacerbées par le constat qu’en plus “tout le monde s’en fout” !

 

 

OSONS CAUSER
C’est un programme mis au point par trois copains : Ludo Torbey (à l’écran), Stéphane Lambert et Xavier Cheung. Ces énergumènes sont trois férus de politique, de philosophie et de sciences sociales depuis leur plus jeune âge. Ils ouvrent leur chaîne Youtube en juin 2015. Ils se sont rendu compte que “quand les dégoûtés s’en vont, il ne reste que les dégoûtants”. C’est de ce constat que leur projet de chaîne s’est précisé. Ils comptent y réconcilier les gens avec la politique et autres sujets sociaux parfois inintelligibles. Leur concept, c’est un programme de vulgarisation des réformes en vue, de mise en évidence de tout ce qu’elles impliquent, y compris les tenants et aboutissants que l’on n’imagine pas au premier abord. Ils sont mus par l’envie de défendre l’idéal de la démocratie en re-sensibilisant les citoyens qui se sentent exclus ou dépassés par les différents modes de gouvernance.  Pour eux, “savoir c’est pouvoir” n’est pas qu’un vieil adage mais une force qu’ils tiennent à accroître.

Vous pouvez les retrouver sur le site osonscauser.com où ils répertorient toutes leurs vidéos. Elles sont accompagnées des sources et documents qu’ils utilisent pour appuyer leurs propos et argumentations.

 

 

PROFESSEUR FEUILLAGE
Créée en 2014 par Mathieu Duméry, Les Chroniques écologiques du Professeur Feuillage est une capsule destinée à la vulgarisation des enjeux environnementaux. Ce professeur n’est pas le seul à l’écran. La comédienne Lénie Chérino joue son assistante et dynamise la narration par ses interventions. Ce qui a motivé la création de cette émission, c’est l’envie de communiquer autrement sur les enjeux écologiques et environnementaux. Les discours alarmistes et anxiogènes sont abandonnés au profit d’un ton ludique et loufoque. Le décor d’école des années 60, le tableau noir et les costumes créent tout un univers cohérent que l’on a hâte de retrouver.

 

 

LA BARBE !
C’est un programme créé par le comédien Nicolas Meyrieux. Avant d’être vidéaste, il a expérimenté la scène où il a affûté son ton ironique et acerbe pour traiter de sujets d’actualité et des travers de notre société. En décembre 2014, il sort la première vidéo de son concept La Barbe. Cette expression désuète et burlesque exprime l’exaspération mais aussi le dépit. Elle est très représentative du programme qu’il propose. A travers cette pastille, il met en exergue les non-sens de notre société qui, à ses yeux, méritent d’être éclaircis. Il traite de sujets variés, à travers des chiffres précis, des anecdotes personnelles qui illustrent ses propos ainsi que des mini-sketchs ou mises en scène pour dynamiser ses vidéos.

 

 

PARTAGER C’EST SYMPA
Cette chaîne existe depuis une paire d’années déjà, mais les vidéos qui nous intéressent ont commencé à émerger il y a deux ans. Vincent Merzat, initiateur du projet, a eu envie de valoriser par l’image et la vidéo des initiatives activistes citoyennes. Elles peuvent être engagées politiquement, socialement ou dans l’environnement. Le point commun des initiatives présentées c’est : comment peut-on faire, à notre échelle, pour contribuer au « vivre-ensemble » ? Les vidéos qu’il propose sont très variées en vérité. Certaines présentent donc des initiatives, d’autres sont engagées politiquement, d’autres encore adoptent un ton humoristique pour savoir comment s’adresser à « un connard » par exemple.

 

 

Dernièrement, il a lancé un projet rassemblant plusieurs vidéastes dont certains cités auparavant. En s’apercevant de leurs combats communs – ou dont la convergence est possible -, Vincent Merzat met au point un projet plus ambitieux. Sous le hashtag #ondéborde, il file la métaphore de “la goutte qui fait déborder le vase”. Tous aspirent à créer un engouement général et à générer une prise de conscience globale. Leur entreprise commune est cohérente puisqu’ils retrouvent les thèmes qu’ils traitent individuellement. En d’autres termes, l’union fait la force ! Outre le projet en soi, la vidéo d’annonce est intéressante car chaque vidéaste y participe en reprenant ses codes habituels.

 


Sans en faire leur spécialité, d’autres vidéastes postent ponctuellement des contenus vulgarisant des thèmes qui nous concernent tous. Une telle approche des sujets de société ne nous permet plus d’être dans l’ignorance, sinon voulue. Si vous avez envie d’approfondir vos connaissances ou simplement de vous tenir au courant des enjeux du monde dans lequel nous évoluons, je ne peux que vous conseiller de visiter ces chaînes !

alice

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *