Artips : rendre l’art accessible à tous
ERWAN 12 janvier 2015

Temps de lecture : 1 minute

Pour tous ceux qui pensent que l’art n’est pas accessible à tous, obscure, complexe, Artips va vous faire changer d’avis. Nous vous expliquons comment la start-up expose sa vision de l’art.


 

L’idée est imaginée par Coline Debayle, dite « la chasseuse d’anecdotes » et  Jean Perret, dit « le chef d’orchestre ». Ils ne sont pas seuls dans le projet et sont accompagnés par toute une équipe, professeurs, étudiants, amateurs, et amoureux de l’art.

L’idée est de vous proposer tous les jours (du lundi au jeudi) une petite histoire, une anecdote sur une peinture, une sculpture  accompagnée d’une illustration et le tout envoyé par e-mail.  Pour les récalcitrants dont l’argument serait, le temps c’est de l’argent, et bien Artips répond que cela ne prend que quelques minutes par jour.

Une idée originale et prometteuse, permettant d’enrichir sa culture générale et ce de manière totalement gratuite. Parce que les personnes les plus à même de mettre en avant le projet sont ceux qui l’on créé, ils vous proposent une courte vidéo explicative du projet. Il faut savoir que toutes les histoires et les anecdotes sont vérifiées par des professionnels dont  Gérard Marié, Professeur à Sciences Po, il est renommé  le grand sage pour le site.

 

 

http://alchimy.info/?p=5701&preview=true

 

En 1535, le pape Paul III commande à Michel-Ange une immense fresque pour orner le mur de l’autel de la Chapelle Sixtine. Avant même qu’elle soit achevée, cette œuvre est déjà violemment critiquée. « Même un tenancier de bordel fermerait les yeux pour ne pas voir cet obscène établissement de bains ! » s’exclame l’écrivain Pierre l’Arétin. Et pour cause, les quatre cents personnages qui y figurent, parmi lesquels des saints et le Christ, sont représentés complètement nus.

 


ALCHIMY aime le concept et vous conseille de vous abonner pour devenir de véritables experts de l’art de tous les courants et de bonne découverte.


SIGLE NOIR MINI WEB

ERWAN

étudiant en droit mais pas que !

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *