Un délicieux moment passé avec le groupe Fuzeta
ALCHIMY 11 janvier 2016

Temps de lecture : 4 minutes

Originaires de Vannes, trois frères et un ami d’enfance ont donné naissance au groupe Fuzeta il y a deux ans. J’ai rencontré Dorian, le plus jeune de la bande, guitariste et chanteur. Très humble et sympathique, il a accepté de répondre à mes questions.


ALCHIMY : Comment le groupe s’est créé et comment s’est développé cet amour pour la musique ?
DORIAN:
C’est venu comme ça. En réalité ce sont mes frères, Charles et Pierre, qui ont commencé la musique, cela m’a donné envie de m’y mettre aussi. A la fin de leurs études, ils ont décidé, avec leur ami Jérémy, d’en faire un projet professionnel. Je les ai rejoints à la fin de mes propres études, et une idée a germé, FUZETA.

A : Justement, que représente FUZETA et que ce nom signifie t-il ?
D :
FUZETA, c’est une réflexion, un truc personnel. J’ai voulu partir du fond plutôt que de la forme. On a donc réfléchi à ce que l’on voulait dire et c’est venu tout naturellement cette envie de raconter notre enfance, d’où le nom FUZETA. C’est un petit village de pêcheur dans le sud du Portugal où nous avons passé beaucoup de vacances.

 

 

A : Donc c’est toi qui écris les textes de vos chansons ?
D :
Non pas particulièrement, on le fait tous. Chaque texte naît d’une idée, d’un thème ou d’un refrain de l’un d’entre nous. Cela peut concerner un événement de notre vie, une personne de notre famille… Une fois en répétition, on réalise un vrai travail collectif pour arranger tout ça à 4, afin que tout monde soit imprégné du morceau.

A : Quels sont les artistes qui ont pu vous inspirer ?
D :
Ça paraît cliché mais pour ma part, depuis que je suis petit, je suis super fan des Beatles, c’est un peu une source d’inspiration. Sinon le profil des personnes qui nous inspire serait Josh Homme, leader des Queen of the Stone Age, ou Jack White, chanteur des White Stripe.

 

A: Vous avez participé dernièrement au concours Ricard SA Live, que vous avez d’ailleurs remporté ! Qu’est ce que cela a changé pour vous ?
D :
Oui on a eu cette chance ! C’était vraiment génial et complètement fou! Comme on avait déjà notre EP en préparation et quelques clips de prêts on avait toute la stratégie mise en place si l’on gagnait. Grâce au concours, on a bénéficié d’une grosse exposition au niveau national par rapport à avant où l’on ne nous connaissait qu’au niveau local. Maintenant, ce n’est pas une fin en soit, le concours a été un véritable tremplin et on continue sur notre lancée, on travaille toujours autant parce que personne ne nous attend, c’est à nous de nous donner les moyens pour réussir !

 

 

A : Comment vous imaginez vous dans 10 ans ?
D :
On se voit toujours ensemble à faire de la musique et on espère pouvoir en vivre. On aimerait aller plus loin, faire des scènes un peu plus importantes et toucher un plus large public, mais notre but n’est pas de devenir des stars, on n’est pas à la recherche du gigantisme pour le gigantisme, on souhaite juste avoir un peu de reconnaissance et de soutien, et surtout perdurer avec une musique qui nous plaît. En deux mots la musique et le plaisir !

A : Quel est votre plus gros défaut ?
D :
 Alors personnellement, je suis susceptible. L’ensemble du groupe est très complémentaire donc on n’a pas de gros défauts, peut être notre envie de travailler sans cesse ! On travaille beaucoup et on aimerait travailler encore plus.

A : Quelle est ta philosophie de vie ?
D :  
Il faut trouver sa place. Pour être heureux, il faut se laisser le choix et se fermer le moins de portes possibles. Certaines personnes, à l’adolescence, savent ce qu’elles veulent faire mais la plupart n’en n’ont aucune idée, c’est pour ça que je pense qu’il ne faut pas forcément s’enfermer dans des études trop spécifiques et maintenir le cap afin que lorsque l’on a une idée qui germe on puisse l’accomplir, même si celle-ci ne dure qu’un temps.
C’est facile à dire, mais il ne faut pas avoir peur de se donner les moyens, ne pas avoir de regrets et surtout, ne pas se résigner.

A : Pour finir aurais-tu un petit mot à glisser à la jeunesse ?
D :
Soyez curieux !!! Et arrêtez de vous contenter de ce qu’on vous donne.


Le groupe FUZETA a un bel avenir qui se dessine devant lui. Si vous ne les connaissez pas encore, n’hésitez pas à les découvrir et ne les ratez pas si un concert a lieu près de chez vous. Vous y passeriez un très bon moment, ce sont de très bons musiciens, leurs voix mélodieuses s’accordent parfaitement et nous embarquent doucement au rythme de leur histoire. Un vrai régal pour vos oreilles !

Article rédigé par Fanny G pour ALCHIMY

ALCHIMY

Votre révélateur quotidien d'informations sociétales et culturelles indépendant et participatif.

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *