Top 3 des bouquins à lire sous la couette cet hiver
louise 14 novembre 2017

Temps de lecture : 5 minutes

L’hiver arrive, (enfin surtout chez moi au pays des caribous) et il serait temps de se faire une petite liste de lecture à déguster avec un bon chocolat chaud sous la couette (l’abus de Banania n’est pas dangereux pour la santé). Je prévois donc pour ces lectures, un bouleversement littéraire, un défi personnel et une ode aux femmes et à la différence. Et pour cela, oui je l’avoue, je pioche dans mes vieux livres mais que je juge importants pour vos jolies têtes.


— 1/ULYSSE FROM BAGDAD d’Eric Emmanuel Schmitt (2008)

Je sais, ce livre ne date pas d’hier mais…. Je me suis pris une très belle claque. Ce livre raconte l’histoire de Saad Saad, un jeune irakien qui va quitter son pays pour rejoindre l’Angleterre, dans l’idée de trouver du travail. Laissant derrière lui sa famille, ses racines et ses repères, Saad va entamer une véritable odyssée pour essayer d’avoir une vie meilleure.

C’est un livre qui m’a particulièrement touchée et bouleversée à la lecture. A travers Saad, on apprend et on vit l’histoire d’un pays que l’on ne connaît qu’à travers le regard des médias occidentaux. Un récit qui nous fait prendre conscience également, de la traversée et des sacrifices que doivent endurer ceux que l’on nomme régulièrement, les réfugiés. Car ce qu’Eric Emmanuel Schmitt tente de nous faire comprendre, avec magie et philosophie, c’est que chaque personne mérite une vie meilleure et d’être considérée à sa juste valeur. Et ce, au-delà des apparences, du statut et de sa situation.

Photo de couverture du livre d’Eric Emmanuel Schmitt (2008)

Son écriture, clairement engagée politiquement et critique envers la bureaucratie occidentale, raconte aussi une vie. Celle de Saad (Espoir en arabe et Triste en anglais), pour qui on ne peut éprouver que de l’empathie et de l’amour. Saad c’est un gars comme tout le monde, peut-être né au mauvais endroit, au mauvais moment. Mais qui s’accroche à la vie avec une telle rage et une telle force, qu’au creux de ton lit douillet, au chaud et en sécurité, tu te rends compte que tu as quand même beaucoup de chance.

Et après la lecture, tu as comme une furieuse envie de t’engager dans la vie, de soulever des montagnes  et d’aimer toujours plus fort, avec la même joie de vivre que Saad.

 

— 2/HARRY POTTER de J.K Rowling (La pierre philosophale brouille les dates car #HPForever)

Oui mais non… En anglais ! En ce moment c’est mon petit défi personnel, relire tous les Harry Potter dans sa langue natale. Bon dans un premier temps, Harry Potter c’est l’histoire d’un adolescent qui découvre qu’il est un sorcier, et va vivre beaucoup d’aventures à la célèbre école des sorciers, Poudlard avec ses ami-e-s, Ron et Hermione. Bref rappel pour les retardataires, les étourdi-e-s et les septiques.

Si Harry Potter a bercé toute mon adolescence et continue de m’accompagner dans ma vie de future jeune adulte, j’ai décidé de mettre la barre un peu plus haute, histoire d’en pimenter la lecture. En effet, les lire en anglais me permet de retrouver cette ambiance, pratiquer cette langue très utile pour mon travail et aussi, pour répondre à une certaine curiosité de ma part. Quelle est la véritable écriture de J.K Rowling derrière la belle traduction française ?

Série des tomes d’Harry Potter (Tome 1 à 7) de J.K Rowlings

Je dois vous avouer que j’étais légèrement perplexe à la lecture. L’écriture est très efficace, presque enfantine. Mais une fois la surprise passée, je me suis prise au jeu et j’ai dévoré le tome 1 d’une traite (en trois mois ok j’avoue) , et je suis en train d’attaquer le second tome. Les relire dans une autre langue, me redonne le goût de redécouvrir toute la galerie de personnages, l’ambiance et l’envie de m’inscrire à Poudlard. Et puis, de revoir en boucle les films, mais en anglais. La prochaine étape, c’est de les lire en espagnol. Dans une autre vie, quand j’aurai plus de temps. Bref.

Oseriez-vous relever le défi à votre tour ?

— 3/LE CHOEUR DES FEMMES de Martin Winckler (2009) 

Cette fois, on suit l’histoire de Jean Atwood, jeune interne ambitieuse, qui vise un poste de chef de clinique en chirurgie gynécologique. Mais qui se voit attribuer pour son dernier semestre d’internat, une place dans un service consacré à la médecine des femmes. Au programme : avortement, contraception, violences conjugales, mères adolescentes, etc. mais avec pour directive l’écoute et l’empathie. Choses que notre jeune interne a plutôt du mal à concevoir, faute de savoir exprimer ses propres sentiments.

Je sais, le livre fait peur. Son contenu et son volume. Mais honnêtement, c’est un livre qu’il faut lire, A-B-S-O-L-U-M-E-N-T ! (Oui, c’est une obligation, désolée). Premièrement parce qu’en tant que patient-e, tu vas apprendre beaucoup de choses, comme te respecter et te faire respecter lors d’une consultation auprès d’un professionnel de la santé. Et puis parce que ce livre est une ode puissante à la tolérance, au respect de soi et à la bienveillance. Écrit par un médecin, aujourd’hui basé sur Montréal, ce livre est une pépite d’informations, de vie, de savoir-vivre et de joutes verbales. De tristesse aussi, je ne vous le cache pas.

Couverture du livre Le chœur des femmes de Martin Winckler (2009)

Mais j’ai dû relire ce livre au moins dix fois. Pas parce que je n’avais pas compris l’histoire (je vous vois venir avec cette blague…) mais tout simplement, parce qu’avec ce livre en poche, je me disais que j’étais fière d’être une femme. Je me disais que ça valait le coup de prendre soin de soi et que j’avais le droit d’être écoutée et aimée (sortez vos mouchoirs). Mais surtout, ce que j’ai le plus retenu, c’est cette leçon de vie d’une des patientes (promis, pas de spoilers). On peut vivre des choses terribles, qui peuvent vous briser en mille morceaux, quoiqu’il arrive, nous avons tous cette capacité de se relever, cette force en nous pour s’en sortir et de s’accepter complètement. Parfois, il suffit de tomber sur la bonne personne, et de savoir l’accepter dans sa propre vie. Oui, ce livre m’a beaucoup portée, je l’admets.


Voilà, voici donc  mes livres de chevet, mes piliers du moment qui tentent de se faire une petite place parmi les autres bouquins que je suis en train de lire..En attendant, convaincus ou non, qu’est ce que vous auriez envie de proposer comme lectures hivernales ? Allez, bonne lecture et à tantôt !

louise

1 Comments

  1. Merci pour ces propositions pour moi le top 3 de l’hiver :

    Le goût du bonheur de Marie Laberge 3 tomes à dévorer

    Le monde selon Garp John irving

    Le livre de dîna de herbjorg wassmo : 3 tomes
    également

    3 univers où la femme a toute sa place …

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *