Que sommes-nous et d’où venons-nous ?
Line 6 avril 2016

Temps de lecture : 4 minutes

Qui avant de s’endormir qui ne s’est jamais posé des questions existentielles : « qui suis-je ? où vais-je ? ». Malheureusement pour vous je ne suis pas ici pour trouver un sens à votre vie. Dans cet article, nous verrons plutôt de quoi et comment est composé notre corps au niveau atomique et d’où proviennent ces atomes. Vous découvrirez que, finalement, cela vous amènera peut-être une réponse à certaines de vos questions existentielles…


 

On le sait, notre corps est un véritable foutoir composé majoritairement d’eau. Pourtant, 98,5% de notre corps est composé de seulement 6 éléments chimiques : d’abord l’oxygène (65%), puis le carbone, l’hydrogène, l’azote, le calcium et le phosphore. S’en suivent ensuite une bonne trentaine d’élément chimique présent en infime quantité dans notre organisme comme l’argent, l’uranium, l’aluminium ou même l’or. On peut rajouter à cela que nous avons des milliards de cellules qui se renouvellent sans cesse et de nombreuses bactéries installées confortablement sur et dans nous-mêmes. Mais comment tout cela arrive sachant qu’à la base, nous ne sommes que du néant ? C’est-à-dire que nos parents ne se sont pas fait chier à récolter tout ce qui compose notre corps pour ensuite y rajouter chacun une partie de leur ADN et puis pouf ça fait des chocapics ! Non, tout ça s’est fait NA-TU-RE-LLE-MENT ! Et comme diraient les anciens « la nature est bien faîte quand même ! ».

Ah ça oui, car à la base, nous ne sommes qu’une minuscule et misérable cellule, il y a eu bien du chemin parcouru depuis cet instant et le moment où vous lisez cet article. Comment passons-nous alors d’une petite cellule dans le ventre de maman à un spécimen de 50, 70, 90 voir 120 kg ? Tout cela provient d’abord de ce avec quoi notre mère interagît, puis de ce avec quoi nous interagissons nous-mêmes une fois sorti du bidon. Ce que nous mangeons et buvons auront donc une importance primordiale sur notre développement, car c’est surtout cela qui nous donnera l’énergie et la matière nécessaire pour créer de nouvelles cellules. Concrètement, on n’est pas grand chose en fait, on emprunte juste à tout ce qui nous entoure. Donc ça n’est peut-être pas si con d’écouter ces écolos qui peuvent nous faire chier au premier abord mais qui tentent de rendre notre environnement meilleur, environnement qui constitue pratiquement tout notre corps. Et c’est dire si c’est important puisque notre corps se renouvelle sans cesse. 20 milliards de cellules meurent chaque jour dans notre corps pour être aussitôt remplacées !

 

burger

 

Et maintenant, instant magique : d’où vient toute cette matière qui nous compose ? Je vous annonce que tout ce qui nous compose provient de la mort d’une étoile massive, d’une supernovae d’il y a quelques milliards d’années ! Nous sommes donc en quelques sorte, de la poussière d’étoiles. Pas besoin de fourrer son nez dans de vieux bouquins religieux pour trouver un beau commencement à notre réalisation : la réalité est bien plus belle et poétique !
Au cœur d’une étoile se trouve plusieurs éléments différents répartis en couche du plus léger (l’hélium et l’hydrogène) au plus lourd (le fer). Pour vivre, l’étoile utilise l’énergie qu’elle contient : pour la plus grande partie de sa vie elle consumera son hydrogène, puis l’hélium et ainsi de suite jusqu’à arriver au fer. Mais le fer est l’élément le plus stable de l’univers, il ne peut entrer en fusion. L’étoile n’a donc plus assez d’énergie, la combustion est finie et l’étoile va mourir.

 

crabmosaic_hst

 

Pour les étoiles massives, elles vont soudainement subir la gravité et se dérober sur elle-même. C’est-à-dire que l’étoile va rétrécir de quelques centaines de millions de kilomètres de diamètre à un objet de quelques milliers de kilomètres de diamètre presque instantanément. C’est d’abord le centre du noyau, le fer, qui va se rétracter. Les autres gaz vont suivre la chute juste après et se heurter contre l’indestructible fer. Ces gaz rebondissent donc et créer une énorme onde de choc. L’étoile est littéralement soufflée à une vitesse proche de celle de la lumière et devient alors l’astre le plus lumineux de l’univers, aussi lumineux que toutes les étoiles d’une galaxie réunies, on peut même les voir à l’oeil nu en pleine journée parfois ! Mais ce sont des phénomènes rares, cela arriverait deux à trois fois dans la voie lactée. La puissance de l’explosion entraîne la création de tous les éléments chimiques plus lourds que le fer, en somme, tous les autres éléments chimiques qui composent le reste de l’univers, notre planète, la nature, les animaux et nous-mêmes.

 


D’où nous venons, ce qui nous compose… Rajoutez à cela le fait que nous ne cessons d’échanger des atomes avec ce qui nous entoure (votre lit, les arbres et même votre voisin qui sent mauvais), finalement on se sent moins ridicule face à l’ampleur de l’univers. Mais c’est loin d’être une raison pour se sentir au-dessus du reste. Cette nouvelle vision vous avance dans votre recherche du sens de votre vie ? 

Line

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *