Admirez ces sculptures incroyables de Ron Mueck !
Line 24 février 2016

Temps de lecture : 3 minutes

Avis aux désintéressés du monde des arts plastiques, je vous annonce que, même s’il est probable que n’aimiez pas l’oeuvre de cet artiste australien, vous serez forcément étonnés et touchés par ses sculptures. Aujourd’hui, il est d’ailleurs fréquent que l’on décrive son art par un seul mot : Hyperréalisme.


Entrons dans l’intimité dévoilée de l’humanité, car c’est ce que nous permettent ces sculptures impressionnantes de Ron Mueck. Et de quelle manière ! Oui, Ron Mueck crée des sculptures d’êtres humains avec le plus de détails possibles, et pourtant, on est loin du rendu lisse et superficiel des stars du musée Grévin. Ici, on est dans la tourmente et le réel. Ci-dessous, son oeuvre Couple under an umbrella est une bonne représentation de son oeuvre générale. Les détails sont vraiment saisissants ! Ron Mueck s’amuse à arrêter l’instant dans les moments souvent banals de notre vie. Cependant, il y a toujours une mélancolie dans le regard et la posture des statues. Le spectateur peut rentrer dans leur intimité, observer chaque parcelles de leurs corps et la profondeur de leurs positions au premier abord anodines.

 

Ron-Mueck-une

 

Vous l’aurez compris, ces sculptures sont incroyablement vraisemblables et peuvent nous donner la sensation que ces personnes vont bouger à un moment ou un autre. Mais ce n’est pas la seule chose étonnante concernant ces œuvres, car la première chose qui nous marque en arrivant, c’est leur taille.

 

« Couple under an umbrella » Fondation Cartier 2013

 

Eh oui ! Couple under an umbrella est en fait une représentation très agrandie d’un homme et une femme. Une manière totalement innovante et inédite de se projeter dans une oeuvre ! Ces personnages de 4 mètres nous amènent une vision totalement nouvelle de l’être humain et l’émotion marquée sur leurs visages semblent encore plus marquées. Impossible de ne pas être intriguée, de ne pas s’arrêter et d’en faire le tour attentivement lorsque l’on passe à côté. De même, si Ron Mueck fait des sculptures d’humains à taille gargantuesque, il en fait également de taille bien plus petite où nous sommes obligés de nous approcher le plus près possible pour capter l’ambiance et l’histoire de l’oeuvre.

 

Ron-Mueck-trois
« Young Couple » ©Charles Platiau/Reuters à gauche

 

Ron-Mueck-quatre
« In Bed » ©Shanan

 

Travail discret et fait main, Ron Mueck commence d’abord par une première version en argile, puis superpose d’un moule silliconné parfois consolidé par de la fibre de verre. Vient ensuite le travail long et fastidieux de la mise en place des cheveux (parfois véritables) et des cils collés un à un. Les traits de la peau sont également peaufinés avec soin, plus ou moins creusés à certains endroits, bref, un travail titanesque pour nous apporter une œuvre sensationnelle à chaque fois.

 

Ron-Mueck-cinq
©Gautir Deblonde

 

Ron-Mueck-sept
« Baby II » Musée des Beaux-arts du Canada

 

Ron-Mueck-six
« Mask II » San Ildefonso Museum à Mexico ©Henry Romero

 


Malgré sa discrétion, Ron Mueck attise la curiosité de tous et on le comprend. L’alliance de l’hyperréalisme et sa manière totalement innovante de présenter ses œuvres nous interpelle forcément. Des œuvres parfois choquantes, d’autres très intimes, mais surtout, toujours profondément humaines. 

Line

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *