Quand la presse se mêle à l’attentat
Lucille 15 janvier 2015

Temps de lecture : 1 minute

Les attentats chez Charlie Hebdo, les prises d’otages simultanés et la mobilisation des Français ont fait belle place dans les presses ces derniers jours. Envie d’info ou voyeurisme ? Peut-être un peu des deux.


 

Les attentats des derniers jours ont été bouleversants pour toute la France. Chacun d’entre nous s’est senti concerné, qu’il se sente Charlie ou non. Et c’est tout naturellement que nous avons suivi les informations. Personnellement, j’ai vécu ces journées aux aguets, recueillant au compte goutte toutes les informations.

Média le Mag, le magazine d’actu médiatique d’Arte a réalisé un sujet sur ces journalistes du direct : Attentas : les coulisses de 50h d’éditions spéciales. Comment les médias ont-ils suivi et traité les attentats pendant 3 jours ? Reportage dans les rédactions de Libération, France info, RTL, iTELE. 

Cette vidéo ci-dessous résume ces derniers jours vus par les médias. Des médias qui ont parfois dérapé…

 

— CHAÎNES D’INFOS EN CONTINU
Les éditions spéciales ont dévoilé tous les rebondissements. Au point de perturber le travail des forces de l’ordre ? Oui, mais comme l’info et le spectacle sont TELLEMENT PLUS IMPORTANT que la vie de pauvres otages, tant pis. Quitte à donner de fausses infos d’ailleurs (big up au Figaro qui a vu un mec armé au Trocadéro puis en fait, non. Histoire que la panique ambiante diminue). Non mais sérieusement ?

Et comme si ces erreurs journalistiques ne suffisaient pas, les médias renforcent l’embarras. Heureux d’être suivi, ils se vantent de leurs audience. Malaise.

 

Capture d’écran 2015-01-13 à 22.50.00
Tweet supprimé depuis

 

Capture d’écran 2015-01-13 à 22.48.59
Tweet supprimé depuis

 


Ces informations ont été pour beaucoup d’entre nous hypnotiques. Lire la presse alors qu’on défend la liberté de la presse, oui évidemment. Chères chaînes d’information en continu, sachez que vous êtes libres de dire ce que vous souhaitez. Mais s’il vous plaît, soyez prudentes et justes.

 

SIGLE-NOIR-MINI-WEB

Lucille

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *