Live Violetta : 10 ans après notre enfance, le précipice Disney continue
Guillaume Le Coq 1 octobre 2015

Temps de lecture : 3 minutes

Série télévisée argentine produite par Disney Chanel Latin America, Violleta est en quelque sorte la Hannah Montana de notre époque. Une égérie Disney propulsée par une série pour les enfants et adulée par… Les enfants. Après 3 saisons, la série tire sa révérence avec une tournée musicale mondiale. Avec 79 dates (58 en Europe contre 21 en Amérique Latine) en seulement 10 mois, j’ai eu l’opportunité, la chance, la joie d’assister à ce show exceptionnel !

 

— EN TERRAIN MINÉ
C’est sans pression que je me rends avec une heure d’avance au concert de Violleta annoncé guichet fermé (la base). Avant même de me faire contrôler par un vigile pour entrer dans l’enceinte, des maquilleuses m’accostent pour savoir si je veux ou non un motif pailleté Violleta sur ma joue. Cinq mètres plus loin, je vois un stand de merchandising armé de t-shirts, mugs, jouets et j’en passe, à l’effigie de l’héroïne. Rappelons que je ne suis pas encore entré dans l’enceinte ! Une armada de vendeurs affûte leur présentoir avant l’arrivée en masse des enfants qui demanderont à leurs mamans d’acheter un drapeau à 15 euros. En manque d’affection, ces mères se laisseront manipuler alors qu’elles sont déjà effarées de payer en moyenne 70 € la place (prix de départ 40€ pour une arrivée à 500€). Ça cogne oui !

Contrôlé, billet composté, j’entre dans la salle. Plus qu’à attendre le début du shooooooow. Des écrans géants sont placés aux extrémités de la scène. À peine assis, je visionne une pub Disney, une autre, une autre, puis une autre. Sans le savoir,je vais être un pigeon témoin de 45 minutes de réclame 100% Disney. C’est à ce moment-là que je me dis « wouaw, j’ai pris de l’âge et Disney n’est pas débutant dans l’internationalisation de marque ».

 

tumblr_mxejfsUXlM1smjmbno1_500

 

—PUB PUB DANS LES YEUX, AUTO-PROMO DISNEY DANS LA VUE
Je débute par la promotion du e-store Disney avec un focus sur la présentation d’une figurine Dark Vador. Je traduis : on a acheté les droits de LucasFilm alors consommez Star Wars, c’est le moment ou jamais de l’acheter et frimer avec à la cour de récréation avant la sortie du nouveau film en décembre, sachant que tout le monde achètera les mêmes produits dérivés.
Ensuite j’ai le droit à un tuto mode avec une ado de 13 ans. Le thème est consacré au personnage Minnie. Le délire dans tout ça est de faire un tuto sur une souris qui s’habille comme une grand-mère, de démontrer qu’elle est intemporelle et qu’on peut s’apprivoiser ses symboliques à travers des vêtements et accessoires. La fille a 13 ans et elle met du rouge à lèvres comme Minnie, tranquille, OKLM comme tu dis.

Après la présentation de plusieurs bandes-annonces de films Disney qui sortiront prochainement, voilà que je découvre que la firme se met à publier des romans de 300 pages. Une stratégie comme une autre vous me direz. Il reste quelques minutes avant le début du concert et je suis toujours autant scotché aux écrans. Disney me fascine, ou du moins sa capacité à se réinventer, ou du moins (bis) à faire du neuf avec du vieux. La dernière pub fait la promotion de la prochaine série Disney intitulée Les Descendants. Elle est focalisée sur les enfants de héros et de méchants de la firme Disney. Le lieu principal se trouve… Dans un collège US (pour changer).

 

taux-tableau-violleta

 

— LE LIVE QUI MÉRITE DE DIRE « J’AURAIS ACHETÉ LE CD ÇA AURAIT ÉTÉ PAREIL »
Clap de fin pour l’auto-promotion, je constate que la salle est bondée de monde. Une musique intrigante, mais pleine d’espoir surgit. Arrive enfin Violletta Castillo, personnage principal incarné par Martina Stoessel (18 ans). Comme toute comédie musicale et série du genre, on commence par un état de bonheur en arrivant dans un nouveau cadre, on se fait des amis, il y a une méchante dans le troupeau, quelques leçons de morale sont placées (tout comme les placements de produits des peluches Disney Tsum Tsum). Violleta tombe amoureuse d’un beau latino puis à la fin ils s’embrassent. Pendant ce temps, vous avez le droit aux crises d’hystérie des jeunes spectatrices, mais avec une parfaire maîtrise des mots « Te Quiero ». Toutefois, je lève mon chapeau à l’effort fourni aux acteurs/artistes de la troupe Violetta puisqu’ils parlaient en français et sans playback !

C’est après 2 heures de show que je retourne à mon domicile en réalisant que tout comme moi, Disney a encore grandi et que la firme va continuer à nous faire rêver, ou pas. Je ne vous dirais pas les raisons qui m’ont poussé à avoir cette expérience, mais contrairement à vous je suis apte à avoir des discussions passionnantes avec vos petits sœurs et petits frères. Alors, jaloux ?

 

Guillaume Le Coq

Agriculteur exploitant et éleveur de poulet à la SCEP depuis 1964.

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *