Edgar Wright, cinéaste de la comédie geek…et un peu stupide !
Line 27 mai 2015

Temps de lecture : 4 minutes

Pas d’idée de film pour ce soir ? Si comme moi, vous aimez l’humour un peu idiot et décalé sans tomber dans la lourdeur d’un Austin Powers, essayez les films d’Edgar Wright ! Drôle, loufoque, inventif et surtout malin, ce réalisateur sait faire du cinéma intelligent et élève le genre de la comédie.


 

Faire un scénario ficelé et captivant, Ok. Enchaîner les gags et les situations comiques, Ok. Avoir de supers acteurs qui plairont au public, pas de problème. Le tout se mettant au service d’un rythme effréné pour ne jamais perdre l’attention du public. Voilà les bases de la plupart des comédies réussies. Et il faut avouer que cinématographiquement, ça ne va pas toujours plus loin. Et c’est là qu’Edgar Wright est génial.

Dans tous ses films, le montage et le découpage sont toujours intelligents et le comique ressort souvent de ça. Ici, on est rarement dans un comique de mots. Ce sont les points de vues, les liens entre les plans et les effets techniques qui amènent le rire. Rapidité des plans, raccords malins, montage parallèle et les nombreux zooms sont utilisés pour tromper le spectateur ou lui faire comprendre des choses que le personnage ignore… Rien de mieux pour faire monter la tension ! On vous propose 3 films à voir absolument.

 

Shaun of the Dead
Déjà culte, cette comédie horrifique est le film le plus célèbre d’Edgar Whright dont vous en avez déjà sûrement entendu parler. La Tagline nous résume bien le film : « Une comédie romantique avec des zombies », c’est tout simple ! Le film étant porté par le fabuleux duo Simon Pegg et Nick Frost (et un petit rôle pour Bill Nighy que j’apprécie énormément, c’est toujours un petit plus ! ), Wright reprend ici les clichés des films de zombies pour les détourner en dérision totale en partant de la lenteur incroyable des zombies jusqu’à leur aspect morbide.

Le cinéaste n’hésite pas à alterner les scènes trashs et des moments totalement décalés avec la situation. Le film montre en fait une certaine réalité, face à une invasion de zombies il n’y a pas dix mille solutions : soit tu attends que ça passe dans un endroit sécurisé, soit tu défonces tout. Simple et drôle, Shaun of the Dead saura vous faire passer du bon temps seul ou entre amis.

 

Hot Fuzz
On retrouve de nouveau Simon Pegg & Nick Frost (et toujours un petit rôle pour Bill Nighy décidément ! ). Edgar Wright aime emmener la comédie dans un genre en particulier. Ici, nous ne sommes plus dans la comédie horrifique, mais la comédie d’action & policière ! Cependant, on s’éloigne très rapidement des standards du film policier.

En effet, quoi de mieux que d’envoyer le meilleur flic de Londres dans le village le plus paisible du pays ? Frustré, blasé mais fortement engagé, le policier Nicholas Angel va faire respecter la loi par tous les moyens, accompagné du policier empoté du village. Mais malgré l’amabilité du voisinage et le cadre sympathique du lieu, quelques aspects vont remettre la paix du village en question. Les apparences sont trompeuses et, petit à petit, la véritable identité du village va apparaître.

Wright arrive à nous faire douter de tout et de tout le monde par des situations qui semblent au premier abord sans grande importance. Et là encore, les situations banales et loufoques ne cessent de se succéder. Un scénario original et complètement décalé qui nous emmène dans une enquête insensée où les découvertes sont de plus en plus surprenantes jusqu’à atteindre un paroxysme phénoménale lors de la scène finale.

 

Scott Pilgrim vs the World

Et le meilleur pour la fin ! C’est un de mes films préférés et pourtant il n’a pratiquement pas eu de promotion pour sa sortie en France ce qui en fait un film très méconnu. Mais quelle erreur ce serait de passer à côté de cette perle ! Au revoir le duo Simon Pegg et Nick Frost, ici on retrouve Michael Cera connu pour ses rôles d’adolescent maladroit dans Juno, Supergrave et Be Bad ! et la belle Mary Elizabeth Winstead visible notamment dans Boulevard de la mort de Tarantino.

Ce film s’inspire de la bande dessinée du même nom et on le ressent bien car le film se rapproche énormément de l’univers de la BD et aussi du jeu vidéo. Unique et incroyablement bien fait, Wright accumule les effets donnant une comédie très rythmée et d’une originalité bluffante. Onomatopées, voix-off de jeux vidéos, smiley sur les visages, split-screens… Tous ces effets auraient pu facilement devenir lourds et grossiers. Mais non. Tout marche, tout est réfléchi et ce film est une véritable prouesse technique. On passe des battles de guitare aux jeux de street fight en passant par les jeux d’épée avec agilité. Tout est étonnant avec un scénario hilarant (enfin si vous aimez cet humour bien sûr).

Le pitch est simple, l’homme amoureux doit vaincre les sept ex maléfiques de sa petite-amie pour gagner son cœur. Histoire un peu étrange au premier abord, la fluidité du film nous fait vite accepter cette histoire et son univers : on est totalement pris dans cette comédie. Ce film est à voir au moins parce que vous ne verrez jamais un deuxième film de ce genre.

 


Edgar Wright sait manier comme jamais les techniques cinématographiques et met son talent au service de comédies totalement loufoques à l’ambiance geek. C’est toujours bon de voir des comédies élaborées sans tomber dans un humour « élitiste ». En tout cas, ses films m’éclatent totalement !

 

SIGLE NOIR MINI WEB

Line

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *