ALCHIMY, c’est bon pour votre couple – partie 1
Jubibu 14 septembre 2015

Temps de lecture : 5 minutes

L’été se termine et il va bientôt falloir penser à changer de petit copain ou de petite copine ! Tout le monde sait qu’après quelques mois, les hommes deviennent égoïstes, ne font plus aucun effort et ne pensent qu’au sexe. Tout le monde sait également que les femmes réagissent de façon excessive, irrationnelle et nous veulent à leurs pieds en permanence.


 

 

— UN HOMME ET UNE FEMME AU JARDIN D’EDEN
La différence est souvent perçue comme négative dans une relation de couple car beaucoup s’imaginent la relation amoureuse comme ce couple fusionnel où deux êtres n’en font plus qu’un. Chacun comprenant et anticipant les besoins et envies de l’autre dans l’osmose la plus totale.

La bonne personne sera celle qui vous fera perdre pied, celle qui enivrera vos pensées jusqu’à vous oublier vous-même. Le monde n’existe plus, les autres n’existent plus. Il n’y a que vous. Voici en quelques mots, l’image du couple parfait avec laquelle nous avons le plus souvent grandi à travers les films et l’imaginaire collectif.

Cette spirale amoureuse représente bien souvent les débuts d’une relation. Chacun ayant trouvé sa moitié, il est naturel d’aspirer à ce que cet état perdure le plus longtemps possible. Pourtant, il faudra que le quotidien reprenne sa place, mais surtout que chaque personne se retrouve avec elle-même. La relation de couple n’est alors plus le pivot unique autour duquel s’articule la vie des deux amoureux et les premières frustrations font leurs apparitions.

John Gray décrit très bien pourquoi les couples tombent dans la spirale des reproches :

« Nous supposons à tort que si notre partenaire nous aime, il aura les réactions et le comportement qui sont les nôtres lorsque nous aimons quelqu’un. Cette attitude engendre inévitablement des déceptions répétées et nous empêche de prendre le temps nécessaire pour discuter avec amour de nos différences.¹ »

 

Gustav Klint - Le Baiser
Gustav Klint – Le Baiser

 

— TOI, MOI & JOHN GRAY
Son nom vous dit peut-être quelque chose car il est l’auteur du livre mondialement connu : Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus. Cet américain de 63 ans a la particularité d’avoir vécu en Suisse pendant 9 ans pour suivre les enseignements du Yogi Maharishi Mahesh – lui aussi très connu pour son lien avec les Beatles – et d’être peu doué pour les études.

C’est en compilant ses nombreuses années à écouter, comprendre et partager les histoires de nombreux couples, qu’il a su développer ses connaissances pour devenir spécialiste des relations de couples.

Nous ne dirons rien sur le côté ultra-marketé du site officiel. Les couvertures de ses livres – John n’est pas américain pour rien – pourraient laisser penser à un livre bas de gamme au rayon « développement personnel » où les pires clichés seraient enfin réunis en un seul et unique volume. Nous nous contenterons de nous concentrer sur le contenu et son utilité pratique.

 

— RENCONTRE DU TROISIÈME TYPE
La théorie du genre a fait beaucoup de bruit dans les médias. Elle stipule que les hommes et les femmes sont semblables et uniquement le résultat de l’éducation reçue. En somme, donnez une voiture à une petite fille, elle deviendra un homme. Donnez une poupée à un petit garçon et vous en ferez une femme.

À l’heure où l’égalité est revendiquée sur tous les terrains, il est utile de rappeler que les hommes et les femmes ne sont pas identiques. Un homme et une femme sont égaux en tant qu’individu. Ils possèdent bien évidemment les mêmes droits, les mêmes devoirs, mais nous avons bien affaire à deux êtres différents. Un homme n’est pas une femme et vice versa.

Certains vérités biologiques s’imposent à nous. Bien que l’homme et la femme fassent partie de la même espèce de mammifère appelée Homo sapiens, la femelle et le mâle sont physiologiquement différents. Sans rentrer dans les détails et pour s’en convaincre facilement, il est possible d’observer la différence de comportement entre un mâle et une femelle de la même espèce : prenez votre chat favori ou observez discrètement les ados du collège d’en face à la sortie des cours (ALCHIMY décline toute responsabilité en cas d’arrestation).

L’influence des hormones sur le comportement semble évidente et il paraîtrait étrange que l’Homo sapiens n’y soit pas sensible.

 

La plaque de Pioneer
La plaque de Pioneer

 

— LES HOMMES VIENNENT DE MARS, LES FEMMES VIENNENT DE VÉNUS
La thèse de John Gray est simple : les hommes et les femmes sont biologiquement et psychiquement différents d’où une approche et des comportements différents face aux situations de la vie courante. L’origine des maux du couple serait donc due à l’oubli de cette vérité fondamentale et c’est en comprenant et acceptant la différence de l’autre qu’il est possible de tisser une relation gratifiante et pleinement amoureuse.

La métaphore martienne et vénusienne permet de façon simple et imagée d’expliquer que les hommes et les femmes sont deux extraterrestres venant de planètes éloignées. Ils devront donc apprendre à reconnaître et à comprendre leurs différences culturelles. Il remarque plusieurs points fondamentaux sur lesquels nos positions divergent que l’on soit un homme ou une femme :

  • nos valeurs et notre vision du monde ;
  • la manière de communiquer ;
  • la gestion du stress ;
  • le sexe ;
  • nos besoins et nos attentes ;
  • la manière d’exprimer son amour ;
  • la manière de communiquer dans les moments difficiles.

Malgré les meilleures intentions de chacun, bien souvent, les couples tombent dans la spirale des reproches pour ne plus en sortir. On trouvera facilement des exemples, dans notre entourage ou sur la toile, illustrant les reproches que l’on fait à l’autre. Il est d’ailleurs intéressant de constater que ceux-ci sont bien souvent les mêmes :

  • les hommes sont : menteurs, égoïstes, lâches (liste non-exhaustive à compléter de façon anonyme dans les commentaires)
  • les femmes sont : excessives, consommatrices, manipulatrices (liste non-exhaustive à compléter de façon anonyme dans les commentaires)

Vous pouvez partager avec nous une situation classique que vous ne comprenez pas et dans laquelle le comportement de votre conjoint(e) vous semble particulièrement agaçant. Il se peut qu’ALCHIMY retienne votre témoignage pour ensuite le décoder et vous donner le code secret du cerveau de votre moitié dans notre prochain article.

 

Source : ¹ Mars et Vénus font la paix : Résoudre les conflits pour une vie de couple harmonieuse – Broché – 13 mai 2014

Jubibu

De l'humour et des idées claires

3 Comments

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *