Le jour où j’ai eu de l’amertume pour la pub sur le web
Guillaume Le Coq 17 février 2015

Temps de lecture : 3 minutes

Adblock est une extension de navigateur web. Elle bloque les publicités sur Internet. 150 millions de personnes l’utilisent déjà, au plus grand dam des sites web qui voient leur source de revenu corrompue. Pourtant, la contre-attaque semble avoir commencé.


 

Depuis 4 ans, j’utilise Adblock sur mon navigateur web pour gagner du temps. Oui, gagner du temps, car quand je regardais une vidéo sur Youtube, je me tapais au moins 30 secondes de publicité. Autre exemple, quand je regardais une vidéo en streaming, je me retrouvais envahi d’encarts pub au point de mettre 2 minutes avant de pouvoir cliquer sur play.

J’ai dit stop, et j’en ai honte. Oui, car de nombreux sites Internet ont pour seule activité économique la publicité. C’est comme si on enlevait la pub chez TF1. On n’aurait plus de personnel pour masquer les rides de Claire Chazal. Vu sous un autre angle, la chaîne n’aurait plus les moyens de payer leurs reporters pour nous transmettre les seules infos potables de ses JT. Mais bon, cette liberté de frauder a, comme toutes les libertés, une fin.

 adblock-demonstration

 

— LA CHASSE EST OUVERTE
L’autre jour, je regardais une vidéo sur le web (oui bon je raconte ma vie, mais c’est pour contextualiser le récit).
Lors de son chargement, le site repère Adblock et me demande d’enlever l’extension. Touché, je désactive Adblock. Le bouton passe au vert. Je tombe de haut. En supprimant Adblock je comprends toutes les filouteries des éditeurs web. Je suis pour la première fois victime d’une publicité ciblée sur le web. Sur Facebook, je rencontre les « publications suggérées », sur Twitter les « tweets suggérés ». Je tombe dans la cuvette de la manipulation cachée avec les articles partenaires. Bref, je me dis qu’ils ont consacré tant de temps pour imaginer de nouvelles combines pour susciter l’intérêt des internautes que les éditeurs web doivent voir Adblock comme un Ben Laden en fuite. La chasse est déjà ouverte et certains sites l’ont déjà touchée.

Depuis quelque temps, de nombreux éditeurs web ont recours à une technologie développée par Videoplaza qui contourne Adblock, et donc, qui diffuse les pubs ou bien demande à l’internaute de débloquer l’extension. Frédéric Dumeny, le directeur de Videoplaza pour l’Europe du Sud s’explique : « Notre métier est de défendre les intérêts de nos clients face au fléau des ad-blockers qui se répand ». Adblock, extension superpuissante a donc créé son contre marché, celui du no ad-blockers. Outre Videoplaza, on recense Secret Média qui fait du lobbying de qualité.

 

— ADBLOCK, L’ESPACE SCHENGEN
La rigolade est terminée, et Adblock l’a parfaitement compris. C’est pourquoi le logiciel travaille avec les éditeurs web pour ne pas s’entretuer. Ainsi, Adblock a déployé une « liste blanche » de publicités qui s’affichent même si l’extension est activée. Du coup, elle filtre les publicités. Elles doivent être par exemple statiques, sans animations, ni son, sans images accrocheuses etc. Un pavé complet vous attend pour mesurer l’ampleur de cette douane.

Mais bon, la vie est tellement plus simple quand on a (beaucoup) d’argent que de grosses sociétés comme Google (vasy je balance) ont signé un accord financier pour que leurs publicités puissent s’afficher.

Donc, je me retrouve à utiliser une extension doublement immorale. À la fois pour l’avoir installée, et de l’autre pour les règles du jeu qu’elle a instauré. Mais en même temps, la publicité manipule, et c’est immoral. Le mieux pour moi est d’éteindre mon ordinateur et de réviser mon cours marketing-pub que je dois repasser. Allez donc comprendre pourquoi je n’ai pas validé cette matière…

 

SIGLE NOIR MINI WEB

Guillaume Le Coq

Agriculteur exploitant et éleveur de poulet à la SCEP depuis 1964.

3 Comments

  1. Haha l’arroseur arrosay frappé d’un conflit éthique : je fais ce que je ne veux pas qu’on me fasse – pris dans les mailles du filet. Moi-même utilisateur d’AdBlockPlus depuis des années, je le désactive uniquement sur les sites ayant un contenu qui m’intéresse.
    Petite bibliographie intéressante pour tout étudiant en communication qui se respecte : Philippe Breton – Convaincre sans manipuler & La Parole Manipulée (une partie dissèque un discours de Jean-Marie L.P. et décrit les rouages lui permettant de retourner la situation hissant les coupables au même rang que les victimes – les agresseurs devenant à leur tour victimes, même en étant prévenu, on tombe dans le panneau.

  2. Je pense que les gens pensent à Adblock Plus lorsqu’ils parlent d’Adblock. J’ai cherché vite fait Adblock tout simple, mais j’ai rien trouvé à part des concurrents à Adblock Plus.

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *