#6 – L’interview du vendredi : Les Déguns, la nouvelle web-série marseillaise
ERWAN 12 mars 2015

Temps de lecture : 3 minutes

« Les Déguns », c’est la nouvelle web-série marseillaise. Créée par Nordin Salhi et Karim Jebli, elle met en scène les jeunes des quartiers de la cité phocéenne. Suivie par plus de 33 000 personnes sur la plateforme YouTube, la web-série prend de plus en plus d’importance, accueille des célébrités marseillaises comme Soprano, et fait le tour des JT.


 

ALCHIMY : C’est quoi le speech des Déguns ?
Les Déguns : Les Déguns, c’est deux jeunes des quartiers qui croient être malins, mais qui au fur et à mesure de leurs aventures s’enfoncent de plus en plus dans des problèmes qu’ils créent pour essayer d’en résoudre d’autres.

 

A : Comment vous êtes-vous retrouvés dans ce projet ?
D : Notre expérience devant la caméra a commencé à la saison 1. C’est parti d’un délire, on est pas de ce milieu là au départ. On a écrit la saison 1 pour s’amuser. En l’écrivant on s’est dit qu’il serait dommage de ne pas essayer de la tourner, alors on s’y est mis. On s’est retrouvé là comme ça, par hasard !

 

A : Pourquoi c’est important pour vous de promouvoir Marseille et sa banlieue ?
D : Marseille c’est notre ville d’origine et notre ville de cœur. C’est important pour nous de montrer le visage de la ville dans laquelle on vit. On souhaite convier le public à venir voir ce que nous on y voit au quotidien, avec un autre œil. Le rire et l’ironie sont les maîtres mots pour les y inviter.

 

A  : De plus en plus de personnalités marseillaises sont présentes dans vos épisodes. Comment se passe le contact et le jeu avec des personnes connues ?
D : Les contacts avec les guests de la saison 2 se sont faits naturellement. On les a contactés pour certains, et d’autres sont venus spontanément. Le faite de jouer avec des acteurs reconnus nous a apporté beaucoup d’expérience dans notre jeu devant la caméra. On a mis la barre haute pour être nous-mêmes à la hauteur de leur talent.

 

A : On remarque une amélioration de moyens au fil des épisodes. Cette évolution des moyens est due à vos expériences ou à une aide extérieure ?
D : Hyper Focal Prod est la société de production qui s’est impliquée dans la deuxième saison. Ils ont apporté leurs compétences et leur professionnalisme, et les ont mis au service de cette saison. Notre jeu d’acteur a aussi mûri depuis la saison 1. On se trouve plus facilement, le jeu de comédien est plus spontané. Ceci est dû au temps passé ensemble sur les tournages.

 

A : Comment vivez-vous le fait qu’un certain nombre de médias aient tourné les projecteurs sur vous ? Ça a changé votre vision du projet ?
D : Le projet est toujours le même, on fait ça pour faire rire les gens et pour rire nous-mêmes. On continuera d’être dans cette optique pour la suite.

 

A : Marseille compte désormais deux grandes séries. Pas trop dure, la compétition avec Plus Belle la Vie ?
D : Nous n’estimons pas être en compétition avec eux. Ce n’est pas destiné aux mêmes supports et nous n’avons pas leur visibilité.

 

A : C’est quoi la suite de vos projets ?
D : On compte racheter l’Olympique de Marseille et le PSG pour jouer au base-ball mais on attend le RSA pour verser un acompte aux Qataris !  Non sérieux, on a déjà commencé à écrire la saison 3, et nous avons plusieurs propositions pour des rôles au cinéma.

 


Suivez les aventures des Déguns sur leur chaîne YouTube.

 

SIGLE NOIR MINI WEB

 

ERWAN

étudiant en droit mais pas que !

Your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *